Lot 113

1974 Alpine-Renault A110 1300 V85

{{lr.item.text}}

€80,000 - €110,000 EUR  | Offered Without Reserve

France | Paris, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}

Inquire

language
Chassis No.
A110 15071
Documents
Swedish Registreringsbeviset
To be offered on Wednesday, 1 February 2023
  • A true icon of French motorsport
  • One of 435 Alpine-Renault A110 1300 Berlinettes built in 1974
  • Uprated 168-horsepower 2-litre engine allied to a straight-cut “Monte Carlo” gearbox, Group 4 brakes, and enhanced driveshafts
  • Accompanied by assorted spares, a selection of magazines, and a rolling road readout
  • Véritable icône du sport automobile français
  • Une des 435 berlinettes Alpine A110 1300 produites en 1974
  • Moteur 2 litres de 168 ch amélioré avec boîte de vitesses "Monte-Carlo" à taille droite, freins Groupe 4 et arbres de transmission renforcés
  • Accompagnée d'un jeu de pièces, d'une sélection de magazines et d'un compte-rendu de passage au dynamomètre

At the age of just 25, Jean Rédélé wasn’t just Renault’s youngest ever concessionaire, he was also a gifted engineer with a passion for motorsport. Utilising tried-and-tested Renault running gear, the talented Rédélé created his own series of agile and lightweight sports cars.

His vision reached its full potential when the beautiful glassfibre bodywork of the A108 was married to a single-tube backbone chassis and the running gear from the Renault R8 saloon to create the A110. The gradual evolution of the model between 1963 and 1977 resulted in the A110 dominating the world of rallying, winning outright the 1973 World Rally Championship.

Hailing from the latter part of the A110’s development, chassis “15071” was built as a V85 1300 VC model, and left Alpine’s Dieppe works in 1974. The car is believed to have been delivered new to Germany, and in February 1986 was registered in Berlin. The car passed through the hands of a further three German owners before being imported to Sweden in November 2011, and by May 2013 had been registered by the consigning owner.

Since modified for use in competition, the A110 now features a 1.6-litre Alpine-Renault four-cylinder engine built to 1,988-cc specification and producing 168 horsepower, mated to a five-speed straight-cut Type 364 “Monte Carlo” gearbox. An accompanying document from Schäfer Tuning of Nohn, Germany, which carried out the work, also details uprated driveshafts, “Group 4” front brakes with larger rear callipers, and Koni dampers, in addition to bucket seats and Cibie foglamps.

A purposeful example bristling with costly upgrades, this icon of French motorsport wants for nothing more than a driver who can match its huge potential.

A l'âge de 25 ans, Jean Rédélé n'était pas seulement le plus jeune des concessionnaires Renault, c'était aussi un ingénieur talentueux passionné de sport automobile. En s'appuyant sur une base mécanique Renault largement éprouvée, le brillant Rédélé a créé sa propre série de voitures de sport agiles et légères.

Sa vision a atteint tout son potentiel quand la magnifique carrosserie en fibre de verre de l'A108 s'est combinée avec un châssis-poutre et avec l'ensemble motopropulseur de la berline Renault 8, pour donner naissance à l'A110. L'évolution progressive du modèle, entre 1963 et 1977, a débouché sur une domination de l'A110 en rallye et sur le titre suprême au Championnat du Monde des Rallyes, en 1973.

Née vers la fin du développement de l'A110, cette berlinette châssis "15071" a quitté l'usine Alpine de Dieppe en 1974 sous la forme d'une version V85 1300 VC. La voiture aurait été livrée neuve en Allemagne et, en février 1986, elle était immatriculée à Berlin. Elle est ensuite passée entre les mains de trois autres propriétaires allemands avant d'être importée en novembre 2011 en Suède. En mai 2013, elle avait été immatriculée par son propriétaire actuel.

Modifiée depuis pour être utilisée en compétition, cette A110 est maintenant équipée d'un 4-cylindres Alpine 1,6 litre dont la cylindrée est passée à 1 988 cm3 et qui développe 168 ch. Il est relié à une boîte de vitesses à cinq rapports Type 364 "Monte-Carlo" à taille droite. Un document émis par Schäfer Tuning, de Nohn, en Allemagne, qui a réalisé les travaux, évoque également des arbres de transmission renforcés, des freins avant Groupe 4, des étriers arrière plus gros et des amortisseurs Koni en plus de sièges baquets et de phares antibrouillard Cibié.

Voiture à destination sportive bénéficiant de coûteuses améliorations, cette icône du sport automobile français ne cherche plus qu'un pilote qui soit à la hauteur de son énorme potentiel.