Lot 125

1964 Lamborghini 350 GT By Touring

France | Paris, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}

Inquire

language
Chassis No.
0114
Engine No.
0116
Body No.
17015
Documents
German Fahrzeugbrief
To be offered on Wednesday, 1 February 2023
  • One of only approximately 50 aluminium-bodied examples
  • Among the first cars ever built by Lamborghini
  • Invoices on file from 2017 to 2019 indicate $90,000-worth of mechanical work
  • Newly finished in blue over a tan leather interior after being acquired by the consigning owner in 2021
  • Fait partie de la cinquantaine d'exemplaires à carrosserie aluminium
  • Parmi les tout premiers modèles produits par Lamborghini
  • Factures de 2017 à 2019 totalisant 90 000 $ de travaux mécaniques
  • Peinte de couleur bleue avec intérieur en cuir beige après son achat en 2021 par son propriétaire actuel

Lamborghini’s first production car, the 350 GT, was the brainchild of two of Italy’s most illustrious automobile designers. With an engine designed by Giotto Bizzarrini, fresh from Ferrari, and a chassis engineered by Gian Paolo Dallara, the 350 GT needed only Touring’s Superleggera bodywork to be worthy of Ferruccio Lamborghini’s vision. When the production-spec 350 GT debuted at the Geneva International Motor Show in March 1964, it was to great acclaim. In all, it is thought that around 120 examples of the 350 GT were built before the model was succeeded by the 400 GT 2+2 in 1966.

This 350 GT was among the special early examples fitted with all-aluminium bodywork. Sold new to Garage Foitek in Zurich on 15 January 1965, chassis 0114 was finished in Blue Tigullio with Senape interior. In 1974 it was exported to the United States, where it would stay with its next owner for two years. Richard Rechter of Bloomington, Indiana, then acquired the 350 GT, and he would remain its custodian for 43 years.

Chassis number 0114 received a cosmetic and mechanical overhaul between 2017 to 2019, with invoices on file from Automotive FantomWorks in Norfolk, Virginia totalling nearly $90,000. For driver comfort, the seats were rebuilt, re-covered, and moved back by two-and-a-quarter inches. The engine was removed and resealed, and the cylinder heads rebuilt with new guides, seats, timing chains, and valves, with work also carried out on the carburettors and suspension. Sold from the collection of Jean Guikas in 2021, the Lamborghini has since been refinished in the factory-correct shade of Blue Tigullio.

As elegant today as when it rolled off the production line, this stunning 350 GT remains a highly desirable iteration of Lamborghini’s first production car.

Première voiture de série produite par Lamborghini, la 350 GT a été conçue par deux des plus illustres ingénieurs automobiles italiens. Avec un moteur dû à Giotto Bizzarrini, qui venait de quitter Ferrari, et un châssis réalisé par Gian Paolo Dallara, la 350 GT n'avait plus besoin que d'une carrosserie Superleggera exécutée par Touring pour être à la hauteur de la vision de Ferruccio Lamborghini. Quand la 350 GT de série a été dévoilée en mars 1964 au Salon International de Genève, elle a été accueillie avec enthousiasme. En tout, la production de la 350 GT se serait élevée à environ 120 exemplaires avant que le modèle ne soit remplacé en 1966 par la 400 GT 2+2.

Cette 350 GT (châssis 0114) fait partie des premiers exemplaires, qui étaient équipés d'une carrosserie entièrement en aluminium. Vendue neuve le 15 janvier 1965 au Garage Foitek de Zurich, elle était de couleur "Blue Tigullio" avec sellerie "Senape". En 1974 elle a été exportée aux États-Unis, où elle est restée deux ans entre les mains de son propriétaire suivant. Cette 350 GT a été ensuite achetée par Richard Rechter, de Bloomington (Indiana), qui l'a gardée chez lui pendant 43 ans.

Ce châssis 0114 a fait l'objet d'une remise en état cosmétique et mécanique entre 2017 et 2019, les factures émise par Automotive Fantom Works, de Norfolk (Virginie) totalisant presque 90 000 $. Pour le confort des occupants, les sièges ont été restaurés, ont reçu une sellerie neuve et ont été reculés de 5,7 cm. Le moteur a été déposé et les joints ont été remplacés ; les culasses ont été refaites avec des guides, sièges, soupapes et chaînes de distribution neuves, en plus d'interventions sur les carburateurs et la suspension. Vendue en 2021 comme faisant partie de la collection de Jean Guikas, cette Lamborghini a depuis reçu une peinture de la bonne teinte usine "Blue Tigullio".

Aussi élégante aujourd'hui que le jour où elle est sortie de la ligne de production, cette superbe 350 GT est une version extrêmement désirable de la première Lamborghini de série.