Lot 134

2020 McLaren Senna LM

France | Paris, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}

Inquire

language
Chassis No.
SBM15ACBXKW082528
Documents
German Fahrzeugbrief
To be offered on Wednesday, 1 February 2023
  • McLaren Special Operations’ tribute to a legendary Le Mans victory
  • One of only 20 cars produced, and seven in Papaya Orange
  • F1 GTR-inspired aesthetic combined with enhanced performance
  • Just 43 kilometres on its odometer at the time of cataloguing
  • Hommage rendu par McLaren Special Operations à une légendaire victoire au Mans
  • Une des vingt seules voitures construites, dont 7 en orange Papaye
  • Aspect inspiré de la F1 GTR et performances augmentées
  • Seulement 43 kilomètres au compteur lors de l'établissement du catalogue
Addendum: Please note that this lot is subject to VAT on the full purchase price (both on the hammer price and commission).

Veuillez noter que ce lot est soumis à une TVA assise sur son prix d'achat total (prix d'adjudication + commission)

The 1995 24 Hours of Le Mans stood out not only for being the wettest-ever running of the race, but also for McLaren’s dominance, with four of its F1 GTR cars finishing in the top five places. What made that victory even more poignant was that it was McLaren’s maiden entry in the French endurance race—a phenomenal achievement that has become part of motorsport folklore.

In 2020, 25 years later, McLaren Special Operations (MSO) produced its own tribute to the winning cars in that race: the McLaren Senna LM. The hypercar was based around the standard Senna model, with components from the Senna GTR used to create an F1 GTR-inspired aesthetic, along with modifications to increase engine power. Just 20 Senna LMs were produced, and only seven were painted in the Papaya Orange of this example.

MSO’s attention to detail was painstaking. As well as fitting bespoke, vented front wings and making extensive use of gloss carbon fibre around the LM’s mirrors, nose, and rear diffuser, a unique “LM” script was etched into the carbon fibre weave of the rear wing’s side-tips. The standard Senna’s wheels were also replaced by F1 GTR-style five-spoke OZ Racing centre-lock rims, shod with Pirelli P-Zero Trofeo tyres. Other neat touches included the Senna LM’s high-mounted exhaust outlets, referencing the F1’s use of gold leaf as a heat reflector on top of the exhaust silencers. The gold leaf treatment also extended to the lining of the engine bay.

The Senna LM was not only defined by its appearance. Thanks to polishing and porting of its 4.4-litre, twin-turbocharged V-8 engine’s cylinder heads, power output increased to 814 brake horsepower—25 more than in the standard Senna. The transmission was unchanged, delivering drive to the rear wheels through a seven-speed dual-clutch gearbox. No performance figures were ever published for the Senna LM, though with the standard Senna model achieving 0 to 200 km/h in 6.8 seconds and romping to a top speed of 335 km/h, it remains one of the fastest production cars available today.

Inside, the Senna LM’s Papaya Orange theme continued in parts of the trim and lightweight carbon fibre seats, also extending to the steering wheel, running through the top-centre section of the rim. This example is a European-specification car built in left-hand drive and has covered only 43 kilometres at the time of cataloguing.

Fitting neatly between the standard Senna and track-only Senna GTR, the Senna LM offers all the visual drama of the competition model with none of its compromises, in a road car that pays homage to one of motorsport’s greatest victories.

Les 24 Heures du Mans 1995 sont demeurées mémorables, pas seulement pour avoir été les plus pluvieuses jamais vues, mais aussi pour la domination de McLaren, dont quatre de ses F1 GTR se sont classées parmi les cinq premières. Une victoire d'autant plus marquante que c'était la première tentative de McLaren dans l'épreuve française d'endurance, un succès phénoménal qui est entré dans la légende du sport automobile.

Vingt-cinq ans plus tard, en 2020, McLaren Special Operations (MSO) a rendu avec la McLaren Senna LM son propre hommage aux voitures autrefois victorieuses. Cette hypercar est dérivée de la Senna de série et enrichie de composants de la Senna GTR destinés à créer une allure rappelant la F1 GTR ; elle bénéficie par ailleurs de modifications de son moteur venant en augmenter la puissance. Il n'y a eu que vingt Senna LM construites, dont seulement sept arboraient la couleur orange Papaye de cet exemplaire.

MSO a porté une attention minutieuse aux détails, comme des ailes avant ventilées spécifiques, un usage intensif de la fibre de carbone autour des rétroviseurs, sur le nez avant et sur le diffuseur arrière, et un marquage "LM" inséré dans le tissage des fibres de carbone des ailerons latéraux de l'aile arrière. Les roues de la Senna de série ont cédé la place à des roues OZ de style F1 GTR, à cinq branches et écrou central, chaussées de pneus Pirelli P-Zero Trofeo. Autres caractéristiques de la Senna LM, les sorties d'échappement placées en hauteur et dont le traitement rappelle la feuille d'or de la F1 servant de pare-chaleur au sommet des silencieux. La doublure du compartiment moteur fait également appel à de la feuille d'or.

La Senna LM n'est pas limitée à son aspect. Un polissage des conduits des culasses de son V8 de 4,4 litres double turbo fait partie des modifications ayant permis d'atteindre une puissance de 814 ch, soit 25 de plus que la Senna de série. La transmission est restée inchangée, une boîte à double embrayage et sept rapports entraînant les roues arrière. Aucun chiffre de performances n'a été publié pour la Senna LM, mais comme la Senna de série abat le 0 à 200 km/h en 6,8 secondes et atteint une vitesse de 335 km/h, elle reste l'une des voitures de série les plus rapides du marché.

A l'intérieur, le thème orange Papaye se retrouve dans le garnissage et dans les sièges allégés en fibre de carbone ainsi que sur le volant, au centre de la partie supérieure de sa jante. L'exemplaire proposé est une direction à gauche aux normes européennes, qui n'a parcouru que 43 kilomètres à la date de l'établissement du catalogue.

S'insérant parfaitement entre la Senna de série et la Senna GTR réservée à la piste, la Senna LM offre toute l'esthétique de la version de compétition sans les contraintes de celle-ci ; c'est une voiture de tourisme qui rend hommage à l'une des plus belles victoires du sport automobile.