language

Paris | Lot 134

1964 Ferrari 250 GT/L Berlinetta Lusso by Scaglietti

The Petitjean Collection

{{lr.item.text}}

{{x.text}}

€900,000 - €1,100,000 EUR | Offered Without Reserve

$1,000,000 - $1,250,000 USD

£750,000 - £950,000 GBP

France | Paris, France

2 February 2022


Buyer's Premium for this lot is:
  • 15% of the hammer price up to and including €200,000
  • 12.5% of the hammer price in excess of €200,000
Inquire Shipping Register to bid PETITJEAN LOTS
Chassis No.
5361
Engine No.
5361
  • Delivered new and presented today in the factory-correct colour combination of Argento over Rosso leather interior
  • The 227th of the 350 Lussos manufactured between 1962 to 1964,
  • Retains its matching-numbers Tipo 168U 3.0-litre V-12 engine
  • Maintained in the Petitjean Collection for over 35 years

The Ferrari 250 GT/L Berlinetta, often referred to as the “Lusso”, is arguably one of the most successful and visually appealing grand tourer cars ever manufactured. The pinnacle of the 250 GT platform’s mechanical development, the model further benefits from a sporting exterior that is among the most acclaimed designs of all time. Introduced at the 1962 Paris Salon as a replacement for the 250 GT Coupé, the Lusso—an Italian word for luxury—was fitted with a newly styled interior complemented by a revised dash panel and leather upholstery throughout.

Mechanically, the Lusso’s Tipo 168 U engine represented a high point in development of the 3.0-litre short-block “Colombo” V-12, incorporating the outside-plug ignition and single-cylinder porting that had proven so successful in the 250 Testa Rossa and California Spider racing variants. This strong foundation was bolstered by the inclusion of four-wheel disc brakes, suspension with Koni shock absorbers at each corner, and a rear Watts linkage that had been perfected on the legendary 250 GTO.

Scaglietti’s rendering of Pininfarina’s design proved to be one of the coachbuilder’s most stunning creations yet, with classic early cues such as the “egg-crate” grille and deftly curved wings giving way to long, flowing proportions, ample glass all around the luxuriously trimmed cabin, and a fastback profile punctuated by a Kamm tail. Initially purchased by jet-set luminaries and celebrities, demand was strong for the Lusso. Only 350 examples were constructed between 1962 and 1964.

This example, chassis number 5361, was manufactured in February 1964. Finished in Argento over a Rosso leather interior, it was sold new into Switzerland and registered on plates “BE 26021” from the Bern region of Switzerland. The Ferrari was later added to Monsieur Petitjean’s collection in 1986 and has remained on static display since. The car has been fitted with a set of wider Borrani wire wheels. As a result of the aforementioned period of static display, a recommissioning programme is recommended prior to use.

---

Livrée neuve de couleur Argento avec intérieur en cuir Rosso, ses teintes actuelles

227ème des 350 Lusso produites entre 1962 et 1964

Moteur V12 Tipo 168U de 3,0 litres à numéro concordant

Conservée dans la Collection Petitjean depuis plus de 35 ans

La Ferrari 250 GT/L Berlinetta, souvent désignée par "Lusso", est sans doute l'une des voitures de grand tourisme les plus couronnées de succès et les plus séduisantes jamais produites. Ce modèle, qui est le summum du développement mécanique de la base 250 GT, bénéficie de plus d'une ligne élégante qui le situe parmi les dessins les plus appréciés de tous les temps. Lancée au Salon de Paris 1962 en remplacement de la 250 GT Coupé, la Lusso, en français la Luxe, avait été dotée d'un intérieur redessiné qui se complétait d'un tableau de bord revu et d'un garnissage cuir intégral.

Sur le plan mécanique, le moteur Tipo 168 U de la Lusso constituait un sommet du développement du V12 bloc court Colombo de 3,0 litres, avec des bougies sorties et un conduit d'admission pour chaque cylindre, dispositifs qui avaient fait leurs preuves sur la 250 Testa Rossa et les versions course du Spider California. Cette robuste base était complétée par le montage de quatre freins à disque, de quatre amortisseurs Koni et d'un mécanisme de Watts à l'arrière, qui avait été mis au point sur la légendaire 250 GTO.

L'exécution par Scaglietti du dessin de Pininfarina se révéla être l'une des plus belles réalisations de ce carrossier, caractérisée par des traits devenus des classiques, tels la calandre à croisillons, les ailes délicatement incurvées contribuant à l'élancement et à la fluidité des proportions, les larges surfaces vitrées enserrant un habitacle luxueux et l'arrière court à profil de Kamm. La Lusso rencontra une forte demande, initiée par les célébrités et autres membres de la jet-set. Il n'y en eut que 350 de construites entre 1962 et 1964.

L'exemplaire proposé, le châssis n° 5361, fut construit en février 1964. De couleur gris Argento avec intérieur en cuir Rosso, il fut vendu en Suisse où il fut immatriculé BE 26021 dans le canton de Berne. Puis il rejoignit la collection de M. Petitjean en 1986 et y resta exposé depuis, équipé de roues à rayons Borrani, plus larges. Du fait de la longue période passée sans rouler, il est recommandé de procéder à une révision avant toute utilisation.

Cette Lusso représente une opportunité immanquable d'acquérir l'une des Ferrari les plus séduisantes jamais construites, en très bon état de conservation. Sa ravissante patine est un élément de plus pour la faire prendre en considération par les véritables amateurs. Cette Lusso, qui arbore toujours son harmonie de teintes d'usine et est équipée d'un moteur à numéro concordant, constituerait un magnifique apport à toute collection avisée de Ferrari ou de voitures de grand tourisme.

Blog posts

Suggested lots