Paris

2 February 2022
Lot 214

1958 Mercedes-Benz 300 SL Roadster

{{lr.item.text}}

€916,250 EUR | Sold

France | Paris, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}


Chassis No.
198.042.8500137
Engine No.
198.980.8500096
Documents
Kuwait Vehicle Registration
  • Originally specified and delivered to the Swiss market; and one of 267 Roadster models manufactured in 1958
  • Retains its matching-numbers chassis, body, engine, differential, front kingpins, and steering box
  • Accompanied by a history report from the 300 SL expert, Eric Le Moine, stated to have been restored between 1991 to 1995
  • Offered with a copy of the factory data card
language
§

Eager to build on the sales success of the earlier “Gullwing” version of the 300 SL, the open-top Roadster variant replaced the hard-top and was first displayed by Mercedes-Benz at the Geneva Motor Show in 1957. Overall design of the 300 SL Roadster changed slightly in order to facilitate the conventional doors and convertible top—leading to alterations to the space frame alongside the lowering of the sills to increase floor space. This resulted in easier access for the driver and passenger; early adopters of the Gullwing coupe cited this as one of the main areas for improvement, though this was criticism in isolation for a car that was otherwise highly praised.

This 300 SL Roadster was delivered to Handelsgesellschaft Company in Zurich, Switzerland on 17 February 1958. Finished in White over a Black leather interior with a Black soft top, it was specified with the steering wheel and gear lever button in black. Regrettably, little is known about the history of chassis number “8500137” until it was restored in 1995, according to a report by marque expert, Eric Le Moine. The roadster’s body was refinished in the period factory colour of Silver and a hardtop was supplied with the finished car. This roadster is matching-numbers body, chassis, differential, engine, front kingpins, and steering box. Prior to its last change of ownership in 1998, this Mercedes-Benz is said to have been used regularly and was even driven to the auction where it was purchased by the current owner.

The 300 SL roadster’s masterful blend of exquisite style and remarkable engineering make it an excellent, robust, and highly sought companion for long-distance touring. This example, having benefitted from a restoration years ago, reflects a high level of care and cherished ownership that has spanned over 20 years.

---

Commandée et livrée neuve sur le marché suisse ; un des 267 Roadster produits en 1958

Châssis, carrosserie, moteur, pont arrière, pivots avant et boîtier de direction d'origine ("matching numbers")

Accompagnée d'un rapport historique du spécialiste en 300 SL, Éric Le Moine, précisant qu'elle a été restaurée entre 1991 et 1995

Vendue avec une copie de la carte de fabrication d'usine

Avec l'objectif de connaître le même succès commercial que la 300 SL à portes "papillon", la version Roadster décapotable a remplacé le coupé et a été présentée pour la première fois par Mercedes au Salon de Genève 1957. L'architecture de la 300 SL Roadster a été légèrement revue pour permettre la présence de portes conventionnelles et d'une capote, avec une légère modification de la structure tubulaire accompagnée d'un abaissement des seuils de porte et d'un agrandissement du plancher. L'accès à bord s'en est trouvé facilité, tant pour le conducteur que pour le passager ; les premiers utilisateurs du coupé "papillon" ont indiqué qu'il s'agissait d'une des principales améliorations, même s'il s'agissait initialement d'une critique mineure pour un modèle par ailleurs très admiré.

Cette 300 SL Roadster a été livrée le 17 février 1958 à la société Handelsgesellschaft, à Zurich. De teinte blanche avec sellerie en cuir noir et capote noire, elle a été commandée avec un volant et un pommeau de levier de vitesses noirs. Malheureusement, l'histoire de cette voiture portant le numéro de châssis "8500137" est peu connue avant sa restauration en 1995, selon un rapport d’Éric Le Moine, spécialiste du modèle. La carrosserie de ce Roadster a été repeinte dans le gris métallisé d'usine d'époque, et un hard-top a été fourni avec la voiture terminée. Ce Roadster comporte son châssis, sa carrosserie, son moteur, son pont arrière, ses pivots avant et son boîtier de direction d'origine ("matching numbers"). Avant son dernier changement de propriétaire, en 1998, cette Mercedes aurait été utilisée régulièrement et elle est même arrivée par la route à la vente aux enchères où l'actuel propriétaire en a fait l'acquisition.

Combinant magistralement une superbe élégance et une technique remarquable, la 300 SL Roadster constitue une compagne plaisante, robuste et très recherchée pour les longs voyages touristiques. Cet exemplaire, qui a bénéficié d'une restauration il y a plusieurs années, reflète un haut niveau d'entretien et de soins entre les mains d'un seul et même propriétaire durant ces 20 dernières années.