language

1954 Mercedes-Benz 300 SL Gullwing

€800,000 - €1,200,000

RM | Sotheby's - PARIS 5 FEBRUARY 2020 - Offered from the Poster Car Collection


Chassis No.
Engine No.
Body No.
198.040.4500034
198.980.4500042
A198.040.4500029
  • Offered from the Poster Car Collection
  • The first Gullwing delivered to Sweden; amongst the first customer Gullwings delivered worldwide
  • Campaigned in events in Scandinavia when new, including the 1955 Helsinki Grand Prix
  • Highly original, including its original engine and bodywork
  • Arguably the most compelling Gullwing offered in recent memory

This early Gullwing benefits from a fascinating history and retains its matching-numbers chassis, engine, and body. Thanks to research compiled by 300 SL historian Eric Le Moine and Björn Tiedemann, the rich history of this early Gullwing, chassis no. 4500034, has finally been uncovered. The first 300 SL delivered to Sweden, this car was amongst the earliest Gullwings delivered to a private customer. It was finished in silver paint over an interior of Tissu blue (L1), the iconic blue leather with plaid fabric inserts, before being distributed in late October 1954 to Philipsons Automobil in Stockholm.

Its first owner was Olle Perssons, and the car was registered W 32800 in January 1955. Mr Perssons entered the Mercedes-Benz in numerous races, including the Rally of the Midnight Sun and the 1955 Helsinki Grand Prix. That same year, Perssons set a Swedish ice record with the Gullwing on Lake Varpen, achieving 188.8 km/h. Later that year Perssons purchased a second Mercedes-Benz that became his primary racing car.

By the winter of 1956, Perssons sold the Gullwing to Sölve Relve of Gothenburg, who registered the car in early December 1956 as O 72706. Chassis no. 4500034’s third owner was Harry Tilgmann, also of Gothenburg, who purchased the car from Sölve Relve’s estate following Relve’s tragic passing in a car accident. The car was painted ivory, and at one point it was involved in a road accident in the late 1960s in his ownership and was shipped to Germany to be rebuilt.

In 1972 the Gullwing was exported out of Sweden by David Piper along with the Ferrari 750 Monza chassis no. 0500M and sold directly Hans Hürlimann of Wil, Switzerland. Four years later it returned to Sweden when it was purchased by Fleming Uziel, who used the car in events in both his native Sweden and Germany. Uziel owned the car until 1989, when it passed to Kjell and Mirre Gustafsson of Gothenburg, who owned the car for four years.

Returning to Germany, the Gullwing successively passed through the collections of two German enthusiasts, initially Guenter Kalthoff of Grainau, and then Hans Kleissl of Polling, a principal of HK Engineering (where the car was comprehensively restored during the 1990s). Afterwards, it participated in the Mille Miglia Storico on two separate occasions. In late 2012, the Gullwing was acquired by its current owner, a collector in the UK who commissioned a freshening that included the installation of new wheel cylinders, a new under-tray set, and a new gearbox.

Thanks to extensive research, chassis no. 4500034 is undoubtedly one of the most fascinating Gullwings offered in recent memory and would be a thrilling addition to any collection.

  • Provient de la "Poster Car Collection"
  • Première 300 SL Papillon livrée en Suède ; parmi les toutes premières livrées dans le monde à un particulier
  • Participation à l'époque à plusieurs compétitions en Scandinavie, dont le Grand Prix d'Helsinki 1955
  • Bien préservée d'origine, avec sa carrosserie et son moteur d'origine
  • Sans doute la plus fascinante des 300 SL Papillon proposées dernièrement à la vente
  • Cette Mercedes 300 SL Papillon présente une histoire fascinante, tout en étant encore équipée de son châssis, son moteur et sa carrosserie d'origine. Grâce aux recherches effectuées par Éric Le Moine et Björn Tiedemann, spécialistes du modèle, la riche histoire de cette 300 SL Papillon, châssis n°4500034, a pu être enfin dévoilée. Première 300 SL livrée en Suède, cette voiture fait partie des toutes premières 300 SL Papillon livrées à un particulier. Elle était de teinte argent avec un intérieur en "Tissu" bleu (L1), cette sellerie emblématique en cuir bleu avec inserts en tissu écossais, et a été livrée à la fin du mois d'octobre 1954 à Philipsons Automobil, à Stockholm.

    Son premier propriétaire était Olle Perssons, et la voiture a été immatriculée W 32800 en janvier 1955. M. Perssons a participé avec sa Mercedes à plusieurs compétitions, dont le Rallye du Soleil de Minuit et le Grand Prix d'Helsinki 1955. Cette même année, Perssons a établi avec cette voiture un record de Suède de vitesse sur glace, sur le lac Varpen, en atteignant 188,80 km/h. Plus tard dans l'année, Perssons a acheté une deuxième Mercedes qui est devenue sa machine de course principale.

    Au cours de l'hiver 1956, Perssons a vendu la 300 SL à Sölve Relve, de Göteborg, qui l'a immatriculée au début du mois de décembre 1956 sous le numéro O 72706. Mais Relve a subi ensuite un tragique accident de voiture qui lui a été fatal, ce qui a entraîné la vente de la 300 SL à son troisième propriétaire, Harry Tilgmann, lui aussi de Göteborg. La voiture a été repeinte en ivoire et, à la fin des années 1960, alors qu'elle lui appartenait encore, elle a été impliquée dans un accident de la route et envoyée en Allemagne pour être remise en état.

    En 1972, la 300 SL a été exportée hors de Suède par David Piper, en même temps que la Ferrari 750 Monza châssis n°0500M, et vendue directement à Hans Hürlimann, de Wil, en Suisse. Quatre ans plus tard, elle est revenue en Suède après son achat par Fleming Uziel qui l'a utilisée dans divers évènements à la fois dans son pays natal et en Allemagne. Uziel a gardé la 300 SL jusqu'à ce qu'il la cède en 1989 à Kjell et Mirre Gustafsson, de Göteborg, qui l'ont conservée quatre ans.

    De retour en Allemagne, la 300 SL est passée successivement dans les collections de deux passionnés allemands, d'abord Guenter Kalthoff, de Grainau, puis Hans Kleissl, de Polling, un directeur de HK Engineering (où la voiture a été complètement restaurée au cours des années 1990). Par la suite, elle a pris part à deux reprises aux Mille Miglia Storico. A la fin de 2012, elle été achetée par on propriétaire actuel, un collectionneur anglais, qui lui a fait bénéficier d'une remise à niveau comprenant notamment la pose de cylindres de roues neufs, d'un nouveau carénage inférieur et d'une boîte de vitesses neuve.

    Grâce à des recherches intensives, cette voiture (châssis n°4500034) est sans aucun doute une des 300 SL Papillon les plus fascinantes parmi celles proposées dernièrement, et elle constituera un superbe apport à toute collection.



    Suggested lots

    5 February 2020

    Paris

    Place Vauban, Paris, France

    RM | SOTHEBY'S

    6 - 7 March 2020

    Amelia Island

    The Ritz-Carlton, Amelia Island, Florida

    RM | SOTHEBY'S