Paris

Place Vauban
7 February 2018
Lot 106

1929 Rolls-Royce Phantom I Tourer by Barker

{{lr.item.text}}

€201,250 EUR | Sold

France | Paris, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}


language
Chassis No.
82OR
Engine No.
ZG95
Body No.
6323
Documents
UK V5
  • An original Rolls-Royce factory test car
  • Original engine, chassis and body, in striking original colours
  • Fascinating known ownership history
  • Winner of the Lucius Beebe Trophy at the Pebble Beach Concours d’Elegance
  • Authentique Rolls-Royce d'essai usine
  • Moteur, châssis et carrosserie d'origine, superbes teintes d'origine
  • Fascinant historique de propriété
  • A reçu le "Lucius Beebe Trophy" au concours d'élégance de Pebble Beach

Thrilled by the success of its 1927/28 Riviera trials car, Rolls-Royce produced two further cars to identical specifications, down to its colour scheme of cream bodywork with polished aluminium bonnet, scuttle and wings and upholstery, which was in apple green leather. This car, the third, chassis no. 82OR, was retained by the factory until October 1930. The Rolls-Royce then led quite an adventurous existence, appearing in 1956 in Mombasa, Kenya. Reportedly, whilst in Mombasa, it was used to chauffeur Princess Elizabeth and the Duke of Edinburgh during a visit to the city.

The Rolls eventually passed to William Proctor, who sold the car in 1964 to Jack Porter, an American who would maintain it for 32 years. In 1997, the Rolls was acquired by enthusiasts from London. It changed hands again two years later and, after researching its history, decided to have the car painstakingly restored once more in the original colours. The result of the restoration is still spectacular today, just as it was when it earned the Lucius Beebe Trophy at the Pebble Beach Concours d’Elegance in 1999.

To find a pre-war Rolls-Royce that was specially built by the factory, for the factory, to show off the best of its efforts, is a remarkable opportunity.

Ravi du succès de ses Rolls-Royce Riviera de 1927/1928, le constructeur a décidé de produire deux autres voitures présentant des spécifications identiques, jusqu'au thème de couleurs : carrosserie crème avec capot, ceinture de caisse et ailes en aluminium poli, et sellerie en cuir vert pomme. Cette voiture, la troisième (numéro de châssis 82OR), est restée à l'usine jusqu'en octobre 1930. Elle a ensuite mené une existence très aventureuse, apparaissant en 1956 à Mombasa, au Kenya. Là-bas, elle aurait été utilisée pour transporter la princesse Elizabeth et le duc d'Edimbourg lors d'une visite sur place.

La Rolls-Royce est ensuite passée entre les mains de William Proctor, avant qu'il la cède en 1964 à Jack Porter, un amateur américain qui l'a préservée pendant 32 ans. En 1997, cette voiture a été acquise par des passionnés londoniens. Elle changeait de mains deux ans plus tard et son propriétaire, après avoir effectué des recherches sur son histoire, décidait de faire à nouveau restaurer la voiture, dans ses teintes d'origine. Le résultat des travaux est encore spectaculaire aujourd'hui et cette Phantom I se présente dans l'état où elle se trouvait lorsqu'elle a reçu le "Lucius Beebe Trophy" au concours d'élégance de Pebble Beach, en 1999.

Trouver une Rolls-Royce d'avant-guerre qui ait été produite spécialement par l'usine et pour l'usine, pour faire la démonstration du meilleur de ses compétences, constitue une remarquable opportunité.