Lot Number
118
language

2001 Ferrari 550 Barchetta Pininfarina

Sold For €380,800

Inclusive of applicable buyer's fee.

RM | Sotheby's - PARIS 8 FEBRUARY 2017


Chassis No.
Serial No.
Engine No.
ZFFZR52B000124279
301/448
63582

Documents: Swiss Carte Grise

  • Virtually showroom-fresh with 393 kilometres from new
  • Special edition commemorating Pininfarina’s 70th anniversary
  • Virtually showroom-fresh with 393 kilometres from new
  • Special edition commemorating Pininfarina’s 70th anniversary
485 bhp, 5,474 cc DOHC V-12 engine with Bosch Motronic fuel injection, six-speed manual transmission, front and rear independent suspension with unequal-length A-arms and coil springs, and four-wheel ventilated Brembo disc brakes with ABS. Wheelbase: 2,500 mm
485 bhp, 5,474 cc DOHC V-12 engine with Bosch Motronic fuel injection, six-speed manual transmission, front and rear independent suspension with unequal-length A-arms and coil springs, and four-wheel ventilated Brembo disc brakes with ABS. Wheelbase: 2,500 mm

Ferrari’s 550 Maranello heralded a return to the company’s roots in the grandest fashion. A two-seat, front-engined V-12 coupé had been absent from the company’s line-up since the 365 GTB/4 Daytona. The decision was made to revive the format as a replacement for Ferrari’s mid-engine, flat-12 models. The result was an improvement over the outgoing F512 M, as it boasted superior performance, a larger and more comfortable interior, and a boot that could easily hold enough luggage for a weeklong road trip for two.

Like the Daytona, the 550 Maranello’s success warranted the production of a limited-edition variant. It was decided that this car would be a homage to some of Ferrari’s earliest and most desirable cars. First displayed at the 2000 Paris Motor Show, the 550 Barchetta was a barchetta in the truest sense. With only a rudimentary soft top for emergency use when caught in the rain, it featured a shorter, more aggressively raked windshield, two-piece alloy wheels, an aluminium fuel-filler cap, and a restyled boot that was, surprisingly, larger than that of the coupé. All 550 Barchettas were equipped with racing seats, optional extras in the 550 Maranello, and only 448 examples would be built. These cars instantly became the most desirable variants of the 550 platform, prized for their stunning good looks and the top-down driving thrills that they provided.

Finished in traditional Ferrari Rosso Corsa with a black interior, this example certainly has to be one of the finest in existence. It is presented here in virtually as-new condition, with just 393 kilometres from new. Furthermore, it retains not only its proper set of books and tools, but also its original racing helmets, items which frequently remain with the first owner and are seldom passed along with the cars to their future custodians.

Wonderfully usable yet unique enough to still provide a sense of occasion every time one slides into the driver’s seat, the 550 Barchetta is truly an incredible car to own and behold, and one that never tires of provided top-down fun in the sun. This particular example is truly museum-quality and is worthy of the finest Ferrari collections in the world.

Moteur V12, 5 474 cm³, 2 ACT par banc, injection Bosch Motronic 485 ch, transmission manuelle six rapports, suspension avant et arrière à double triangles inégaux et ressorts hélicoïdaux, freins à disque ventilés Brembo sur les quatre roues, ABS. Empattement 2 500 mm

• Voiture en état "showroom" n’affichant que 393 km d'origine

• Edition spéciale commémorant le 70e anniversaire de Pininfarina

La Ferrari 550 Maranello proclamait un retour du constructeur à ses racines, de la manière la plus spectaculaire. Un coupé deux places à moteur V12 avant n’avait plus fait partie de la gamme depuis la 365 GTB/4 Daytona. La décision de faire renaître cette architecture a été prise pour remplacer la génération des Ferrari à moteur central et moteur 12-cylindres à plat. Cette nouvelle configuration représentait donc une amélioration par rapport à la dernière F512 M, avec des performances supérieures, un habitacle plus spacieux et plus confortable et un coffre pouvant facilement accueillir les bagages nécessaires pour un week-end à deux.

Comme dans le cas de la Daytona, le succès de la Maranello justifiait la production d’une version en série limitée. Il fut décidé que celle-ci constituerait un hommage à certaines des Ferrari les plus anciennes et les plus attirantes. Présentée pour la première fois lors du Mondial de l’Auto de Paris en 2000, la 550 Barchetta était une « barquette » au sens littéral du terme. Simplement dotée d’une capote rudimentaire utilisable en cas d’urgence par temps de pluie, elle était équipée d’un pare-brise plus court et plus inclinée, de jantes en aluminium en deux parties, d’un bouchon de réservoir en aluminium et d'un coffre redessiné qui, étonnamment, était plus important que celui du coupé. Les 550 Barchetta étaient toutes équipées de sièges sport, en option sur la 550 Maranello, et la production s’est limitée à 448 exemplaires seulement. Ces voitures sont immédiatement devenues les versions les plus recherchées de la 550, appréciées pour leur style ravageur et les sensations de conduite extrêmes qu’elles prodiguaient à leurs conducteurs.

Proposé dans le traditionnel rouge Ferrari « Rosso Corsa » avec un intérieur noir, cet exemplaire est certainement l'un des plus séduisants actuellement. Il est présenté dans un état quasi-neuf, n'ayant parcouru que 393 km depuis l'origine. Fourni avec ses manuels et outils d’origine, cette voiture est également accompagnée de ses casques de compétition, accessoires restant souvent entre les mains du premier propriétaire et rarement délivrés aux utilisateurs suivants.

Parfaitement utilisable et suffisamment hors du commun pour rendre exceptionnelle chaque occasion de se glisser dans le siège conducteur, la 550 Barchetta est une voiture incroyable à posséder et à regarder, au volant de laquelle on ne se lasse jamais de rouler en profitant du soleil. Cet exemplaire en particulier, du niveau d’une voiture de musée, est digne des plus belles collections Ferrari du monde.



Suggested lots

16 - 17 January 2020

Arizona

Arizona Biltmore Resort & Spa, Phoenix, Arizona

RM | SOTHEBY'S

5 February 2020

Paris

Place Vauban, Paris, France

RM | SOTHEBY'S