Paris

Place Vauban
4 February 2015
Lot 149

1978 Ferrari 308 GTB Group B

{{lr.item.text}}

€291,200 EUR | Sold

France | Paris, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}


language
Chassis No.
24783
Engine No.
01070
  • Converted to Group B specifications
  • Raced by 1980 European Rally Champion and nine-time Spanish Rally Champion Antonio Zanini
  • Ferrari Classiche certified as a vehicle of historic interest
  • Matching numbers
  • Convertie aux spécifications Groupe B
  • Engagée en course par Antonio Zanini, Champion d'Europe des rallyes 1980 et neuf fois Champion d'Espagne des rallyes
  • Certifée par Ferrari Classiche comme Ferrari agant un intérèst historique
  • Numéros concordants

280 bhp, 2,927 cc DOHC 16-valve transversely mounted V-8 engine with Weber carburettors, five-speed close-ratio manual transmission, double wishbone independent front and rear suspension with adjustable dampers, and four-wheel AP Lockheed ventilated disc brakes. Wheelbase: 2,340 mm.

Moteur V-8 transversal, 2 927 cm3, 280 ch, deux ACT, 16 soupapes, carburateurs Weber, boîte manuelle à cinq rapports rapprochés, quatre roues indépendantes par doubles triangles et amortisseurs réglables, freins à disques ventilés AP Lockheed. Empattement: 2 340 mm

Antonio Zanini was the dominant force in Spanish rallying in the late 1970s and early 1980s, and as such, he carried considerable weight within the rally community. The seven-time national champion needed a special car heading into the 1984 season, and he saw Ferrari’s 308 as an ideal weapon with which to claim the national crown once more. The championship was predominantly tarmac-based, so it made logical sense to use this car, as the 308 had already proven itself a force to be reckoned with on other tarmac events in both the World Rally and European Rally Championships.

Zanini approached Ferrari agent Fernando Serena in Barcelona in early 1984 for his support. Serena duly offered a Ferrari 308 GTB from his dealer stock as the basis for building a Group B 308 rally car. Zanini would then visit factory-authorised tuner/preparer Michelotto to help outfit the car. Parts and consultation would be provided by Michelotto, and the car was to be race-prepared at the Serena workshops. The Michelotto-homologated parts included lightened wishbones, an uprated AP Lockheed braking system, stronger anti-roll bars, a quick-ratio steering rack, a competition clutch and close-ratio gearbox, and adjustable dampers in both the front and rear.

Unfortunately, the car was not ready for the season-opening round in Costa Blanca; therefore, Zanini rented another Group B 308 from Italian team Pro Motor Sport. With further delays to the Serena car and Zanini dominating the championship with Pro Motor Sport, an agreement was made to extend the partnership. This allowed Zanini to win the 1984 championship before the season was even finished. The Serena workshops were busy building and testing Zanini’s new 308 Group B rally car whilst he was racing the Pro Motor Sport 308. The Serena-built 308 finally got its debut at the Rally Osona near the end of the season, where Zanini was behind the wheel and Josep Autet was calling out the turns. The car and team secured a dominating victory, with Zanini finishing an amazing four minutes ahead of 2nd place!

At some point during the development of the car, Zanini himself suggested that the additional front lighting pod be fitted lower on the nose, compared to the standard 308 rally lamp pod, so as not to obscure the driver's vision as much.

Fernando Serena Jr., the son of the Barcelona Ferrari importer, and co-driver Manuel Casanova drove the car at the final round of the 1984 Spanish Championship at the Rally de Gerona. Unfortunately, the car was retired on the first stage due to a broken brake line. The champion Zanini was contracted to Peugeot for 1985, so the beautiful and event-proven Serena 308 was ultimately side-lined throughout the Spanish Championship.

The 1985 Rally Catalunya was a round of the European Rally Championship (now the World Rally Championship). The car was entrusted for this event to experienced former Catalonian champion Claudio Caba. At the end of day one, Caba and his co-driver, J. Martin, were lying in an impressive 5th overall (1st non-Lancia). Caba was also the top Spaniard in the event. However, on the second day, whilst following a competitor, Caba became entangled in a smoke screen and slid off the road. There were no spectators to assist with pushing the car back onto the road due to the remote nature of the stage. Caba could not complete the stage within the allotted time and was forced to retire, despite no terminal damage to the car.

During the 1985 Rally Catalunya, the 308 raced with a revised livery and was sponsored by Spanish Jeans manufacturer Cimarron. This livery was made rather famous when Scalextric used it for one of its most popular slot cars of the 1980s.

After the Catalonian rally, the car returned to Serena in Barcelona and was never used in competition again. After only three events, it was set aside and retained by Francesco Serena. The car was sold during the late 1980s to a Spanish businessman and collector, who kept the car until 2009, at which point he sold it to the current owner. Since the 1985 Rally Catalunya, the car has only covered around 20 kilometres, after receiving a thorough refurbishment. Work included full suspension and brake system builds, as well as an engine-out service with new belts and a rebuilt ignition system. Included with the car is an impressive history file, which includes scans of the original race-preparation invoices and a picture book that details the car’s period racing career.

This is an amazingly rare opportunity to acquire a beautifully presented Ferrari 308 with period rally history. The fact that it was supported by Michelotto and maintained by an official Ferrari main agent can only justify its significance. Having been the inspiration for a popular Scalextric model makes it all the more special!

A la fin des années 1970 et au début des années 1980, Antonio Zanini était un des meilleurs pilotes de rallye d'Espagne et, en tant que tel, il était particulièrement respecté dans le monde des rallyes. Sept fois champion d'Espagne, il avait besoin pour la saison 1984 d'une voiture spéciale et a donc estimé que la Ferrari 308 serait une arme idéale pour prétendre une fois de plus au titre national. Le championnat se déroulant surtout sur des pistes en asphalte, c'était un choix logique car la 308 s'était déjà révélée une redoutable concurrente lors d'autres épreuves sur ce type de revêtement, tant en Championnat du Monde qu'en Championnat d'Europe des rallyes.

Au début de l'année 1984, Zanini s'est rapproché de l'agent Ferrari de Barcelone, Fernando Serena, pour obtenir son assistance. Serena a proposé une Ferrari 308 GTB de son stock pour produire une version Groupe B. Zanini s'est ensuite rendu chez Michelotto, préparateur officiel de la marque, pour qu'il participe aux travaux. Michelotto a fourni pièces et conseils, la préparation course étant assurée dans les ateliers Serena. Les pièces homologuées de Michelotto comportaient toutes les pieces moteur, pistons haute compression, des triangles allégés, un système de freins AP Lockheed amélioré, des barres antiroulis plus rigides, une crémaillère de direction plus directe, un embrayage compétition, une boîte de vitesses à crabot, à rapports rapprochés et des amortisseurs réglables sur les quatre roues.

Malheureusement, la voiture n'a pas pu être terminée à temps pour la manche inaugurale de la saison, à Costa Blanca ; si bien que Zanini louait une autre 308 Groupe B auprès de l'équipe italienne Pro Motor Sport. La voiture de Serena tardant à être prête et Zanini dominant le championnat avec celle de Pro Motor Sport, un accord était trouvé pour poursuivre le partenariat ; une décision qui a permis à Zanini de remporter le titre 1984 avant même la fin du championnat. Pendant que Zanini courait au volant de la voiture de Pro Motor Sport, Serena se concentrait sur la préparation et la mise au point de la nouvelle 308 Groupe B. A la fin de la saison, lors du Rallye Osona, la 308 de Serena prenait enfin la piste entre les mains de Zanini faisant équipe avec Josep Autet. L'équipage remportait une victoire écrasante, Zanini franchissant la ligne d'arrivée avec quatre minutes d'avance sur le deuxième !

Au cours de la mise au point de la voiture, Zanini lui-même suggérait que la batterie de phares additionnels soit montée plus bas sur le nez de la voiture que la version standard, de façon à ne pas gêner la vision du pilote.

Lors de la dernière épreuve du Championnat d'Espagne des rallyes 1984, le Rallye de Gérone, la voiture était pilotée par Fernando Serena Jnr, fils de l'importateur Ferrari de Barcelone, avec Manuel Casanova comme copilote. Malheureusement, la voiture abandonnait dès la première spéciale à cause d'une conduite de frein cassé. Le champion Zanini étant engagé par Peugeot pour la saison 1985, la superbe et efficace 308 Serena était finalement mise de côté lors du Championnat d'Espagne.

Le Rallye de Catalogne 1985 était une épreuve du Championnat d'Europe des rallyes (aujourd'hui le World Rally Championship) et, à cette occasion, la voiture était confiée au grand champion catalan Claudio Caba. A l'issue du premier jour, Caba et son coéquipier J. Martin occupaient une excellente cinquième place (première voiture non-Lancia). Caba était aussi le pilote espagnol le mieux placé de l'épreuve. Toutefois, le deuxième jour, alors qu'il suivait un autre concurrent, Caba était aveuglé par un nuage de fumée et connaissait une sortie de route. La spéciale étant relativement éloignée, aucun spectateur n'était présent pour aider à remettre la voiture sur la piste. Dans l'impossibilité de terminer l'épreuve dans le temps imparti, Caba était contraint à l'abandon, bien que la voiture n'ait pas été gravement endommagée.

Pour le Rallye de Catalogne 1985, la 308 se présentait dans une nouvelle livrée, avec Cimarron comme sponsor, le fabriquant espagnol de jeans. Cet habillage est devenu célèbre lorsque Scalextric a décidé de l'adopter pour une des voitures les plus populaires de ses circuits électriques des années 1980.

Après le rallye catalan, la 308 revenait à Barcelone, chez Serena, et n'était plus jamais utilisée en compétition. Après avoir pris part à seulement trois courses, elle était donc mise de côté et conservée par Francesco Serena. A la fin des années 19980, elle était achetée par un homme d'affaires et collectionneur espagnol, qui la conservait jusqu'à 2009, date à laquelle il la cédait à son actuel propriétaire. Depuis le Rallye de Catalogne 1985, la voiture n'a couvert que de km après avoir bénéficié d'une révision complète. Les travaux ont comporté une réfection des systèmes de suspension et de freinage, ainsi qu'une révision moteur avec remplacement des courroies et remise en état de l'allumage et plus récemment les joints de culasse ont été changés. La voiture est livrée avec un impressionnant dossier historique comportant des copies des factures de préparation, et un album de photos de la voiture pendant sa carrière en compétition. Ferrari Classiche a reconnu cette voiture comme faisant partie intégrante de l'histoire en course du Cheval Cabré, et a délivreé le précieux classeur blanc « Attestato per Veicoli d'Interesse Storico ».

C'est donc une opportunité extrêmement rare d'acquérir une Ferrari 308 dotée d'un historique en course sympathique, à la présentation superbe et très authentique. Le fait qu'elle ait été préparée avec Michelotto et que l'assistance ait été effectuée par un agent Ferrari officiel souligne son importante signification. C'est une voiture idéale pour couvir la Modena Cento Ore. Avoir été l'inspiratrice d'une miniature Scalextric ne la rend que plus attractive !