Lot 169

2007 Aston Martin DBRS9

{{lr.item.text}}

€195,500 EUR | Sold

France | Le Castellet, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}


Chassis No.
DBRS9/016
Engine No.
DBRS 1019
Documents
Bill of Sale Only
  • One of only 26 customer DBRS9 examples produced
  • Successful racing history in PRO-AM Racing series and GT Open Championship
  • Presented with invoices totalling in excess of €35,000 spent during 2016 to 2017
language
§

The Aston Martin DBRS9 was intended to be an intermediate offering between the all-out DBR9 and the roadgoing DB9, conceived for competition in the GT3 class. Its performance was closely matched to the DBR9 and proved tempting to many drivers and teams looking to race in Aston Martin’s contemporary commitment to motorsport.

Powered by a 6.0-litre, V-12 aluminium engine generating 600 brake horsepower, mated to a six-speed sequential manual Xtrac gearbox, the DBRS9 is billed to reach 60 mph just 3.4 seconds, with a top speed of 195 mph. Aston Martin equipped the DBRS9 with independent front and rear suspension with double wishbones and adjustable Koni shock absorbers. Adjustable front and rear anti-roll bars keep the DBRS9 planted through the corners, and the four-wheel ventilated disc brakes give it great stopping power.

This DBRS9, chassis number 016, was delivered new to the Villois Racing Team in 2007. Villois raced the car in the GT Open Championships from new up to 2010. In 2007, the Aston Martin won at Brands Hatch in PRO-AM, also winning at Monza in the GT category. Following the end of the season, the car was stripped and rebuilt after 3,040 km. In 2008, chassis number 016 competed in every race, achieving both a 2nd and 3rd in the PRO-AM class, then 3rd in the GT class. The next year would prove to be a stellar one for the car, winning PRO-AM races at Portimao, Magny-Cours, and Monza. It also took four 2nd place finishes in GT at Portimao, Spa, Donington, and Monza. In 2010, the best results were achieved in GT, with two 6th place finishes at Magny-Cours and Busnelli.

After a few successful years on the track, Villois Racing performed a complete strip-down and rebuild of chassis number 016, with three-time GT World Champion Stéphane Ortelli helping to set up the car. From 2016 to 2017 in excess of €35,000 was spent on refurbishing the shock absorbers, a new clutch master cylinder, new brake discs, pads, and two master cylinders, and fresh brake fluid. The gearbox was sent to Italy, where it was inspected and had the third and sixth gears replaced. The differential was rebuilt, and the car was given new Michelin tyres; all the fluids were changed, and a fresh air filter was fitted. This work took 140 hours to complete, with copies of invoices and the gearbox inspection report accompanying the sale.

---

Une des 26 DBRS9 « client » produites

Excellent palmarès en Série PRO-AM et en championnat GT Open

Accompagnée d’un dossier de factures totalisant plus de €35 000 sur 2016 et 2017

L’Aston Martin DBRS9 conçue comme un type intermédiaire entre la pure sportive DBR9 et la routière DB9 était destinée à la compétition en catégorie GT3. Ses performances très proches de celles de la DBR9 attirèrent de nombreux pilotes et équipes désireux de courir avec le soutien de l’engagement contemporain de la marque dans le sport automobile.

Propulsée par un moteur V12 en aluminium de 6 litres donnant 600 ch et accouplé à une boîte de vitesses Xtrac manuelle séquentielle à 6 rapports, la DBRS9 affiche un temps de 0 à 96 km/h de 3, 4 secondes et une vitesse de pointe de 195 mph (312 km/h). Aston Martin a doté la DBRS9 de suspensions avant et arrière indépendantes par double triangles superposés et amortisseurs Koni réglables. Des barres anti-dévers avant et arrière également réglables stabilisent la DBRS9 en courbe et le puissant freinage est assuré par quatre disques ventilés.

Cette DBRS9, châssis n° 016, a été livrée neuve au Villois Racing Team en 2007. Villois a engagé la voiture dans les championnats GT Open à partir de cette date jusqu’à 2010. En 2007, l’Aston Martin a gagné à Brands Hatch en PRO-AM et à Monza en catégorie GT. Après la fin de la saison, la voiture fut démontée et reconstruite : elle avait parcouru 3 040 km. En 2008, le châssis n° 016 a disputé toutes les épreuves en finissant 2e et 3e dans la catégorie PRO-AM, puis 3e en GT. L’année suivante allait se révéler particulièrement brillante avec les victoires en PRO-AM de Portimao, Spa, Donington et Monza. En 2010, les meilleurs résultats furent réalisés en GT avec deux sixièmes places à Magny-Cours et Busnelli.

Après ces belles saisons passées sur les circuits, Villois Racing effectua un démontage complet et une reconstruction du châssis n° 016, aidé pour la mise au point par le triple champion du monde en GT, Stéphane Ortelli. Sur 2016 et 2017, plus de €35 000 ont été dépensés pour la réfection des amortisseurs, un maître cylindre d’embrayage, des disques de frein, des plaquettes et deux maîtres cylindres neufs plus du fluide hydraulique neuf. La boîte de vitesses a été expédiée en Italie où elle a été révisée avec remplacement des pignons de troisième et de sixième., Le différentiel a été refait et la voiture a été équipée de pneus Michelin neufs. Tous les fluides ont été remplacés et le filtre à air est neuf. Ces travaux ont demandé 140 heures. La voiture est accompagnée du dossier de factures en copie et du rapport d’inspection de la boîte de vitesses.