1992 Benetton B192 Formula 1

Sold For €815.000

Inclusive of applicable buyer's fee.

RM | Sotheby's - MONACO 2018


Chassis No.
B192-01

Documents: Bill of Sale

  • Driven by Michael Schumacher to 2nd place in the 1992 Spanish Grand Prix
  • Spare car for 1992 San Marino and Monaco Grand Prixes
  • Impeccably presented in original livery, with correct-specification LPE Ford HB engine
  • Accompanying spares package and Certificate of Authenticity from the Benetton team
Having cut their Formula 1 teeth initially as sponsors of the Tyrrell and Alfa Romeo teams, the Benetton family forged a deal to purchase the ailing Toleman Motorsport team at the end of 1985. Retaining the services of highly rated designer Rory Byrne, the first Benetton – B186 – was powered by a four-cylinder turbocharged BMW engine and showed early promise, culminating in a landmark first win in the 1986 Mexican Grand Prix courtesy of Gerhard Berger.

A switch to Ford-Cosworth Turbo engines for 1987 and then normally aspirated Cosworth DFR power for 1988 saw continued progress, but it was the introduction of the all-new Ford HB engine in 1989 which heralded the start of the Benetton glory years. Alessandro Nannini took a further win in Japan driving the B189, whilst in 1990 new-signing Nelson Piquet enjoyed something of an Indian summer with victories in Japan and Australia. Piquet won in Belgium in 1991 although, in retrospect, perhaps more significant that weekend was the emergence of German wunderkind Michael Schumacher who outscored his thrice World Champion teammate in each of his first three races for the team.

Having started the 1992 season with a heavily revised version of the John Barnard-designed B191, the all-new B192, penned jointly by Byrne and Ross Brawn, was used from the Spanish Grand Prix onwards. With conventional ‘passive’ suspension and sequential gearbox, the B192 was technically conservative in comparison to the actively suspended, ABS-braked, semi-automatic Williams FW14B, but nevertheless it propelled Schumacher to five podium placings and a maiden win in Belgium. Furthermore, it secured Schumacher 3rd place in the World Drivers’ Championship of that year, as well as 3rd place for the team in the Constructors’ Championship.

This particular chassis – B192-01 – was used by Schumacher in Spain to qualify an impressive 2nd, ahead of Ayrton Senna’s McLaren-Honda, albeit more than a second adrift of Mansell in the all-conquering Williams. In the race, Mansell won comfortably, but Schumacher took his maiden runner-up spot in Formula 1, with a fine drive in difficult conditions. Thereafter, the car was relegated to spare car duties in both San Marino and Monaco, ensuring that the car never sustained damage.

Immaculately presented in its original eye-catching Camel cigarette livery, B192-01 retains its correct Ford HB engine, which is understood to have covered approximately 1,000 kilometres since its last rebuild by Langford Performance Engineering. The car has recently been refreshed by CGA Engineering. As the first Formula 1 chassis on which Schumacher, Byrne and Brawn worked together – en route, ultimately, to a remarkable seven Drivers’ and six Constructors’ titles – the car’s historic significance cannot be overstated. Furthermore, it provides a relatively affordable introduction to the awe-inspiring performance of modern generation Grand Prix cars and would be a stunning addition to any serious single-seater or competition car collection.


• Deuxième au Grand Prix d'Espagne 1992 avec Michael Schumacher

• Voiture de réserve des Grand Prix de San Marin et Monaco 1992

• Impeccable dans sa livrée d'origine, avec un moteur LPE Ford HB aux spécifications correctes

• Accompagnée d'un jeu de pièces et d'un Certificat d'Authenticité de l'équipe Benetton

Ayant fait ses premières armes en Formule 1 comme sponsor des écuries Tyrrell et Alfa Romeo, la famille Benetton a pu trouver un accord pour racheter à la fin de 1985 l'équipe chancelante Toleman Motorsport. Conçue par le brillant ingénieur Rory Byrne, engagé dans l'équipe, la première Benetton (B186) était équipée d'un quatre-cylindres BMW à turbocompresseur et se montrait prometteuse, remportant une première victoire au Grand Prix du Mexique 1986 entre les mains de Gerhard Berger.

En 1987, l'équipe passait aux moteurs Ford-Cosworth Turbo, puis en 1988 aux Cosworth DFR atmosphériques, mais c'est l'apparition en 1989 du nouveau moteur Ford HB qui ouvrait la porte aux années les plus glorieuses de Benetton. Alessandro Nannini s'adjugeait une autre victoire au Japon au volant de la B189 et, en 1990, le triple champion du monde Nelson Piquet (nouveau-venu dans l'écurie) bénéficiait d'une sorte d'été indien avec des victoires au Japon et en Australie. Piquet gagnait aussi en Belgique en 1991 mais, avec le recul, l'évènement de ce même week-end était peut-être l'émergence du "Wunderkind" allemand Michael Schumacher, qui allait faire mieux que son coéquipier lors de ses trois premières courses au sein de l'équipe Benetton.

Après une saison 1992 commencée avec une version profondément modifiée de la B191 réalisée par John Barnard, la toute nouvelle B192, conçue par Byrne et Ross Brawn, était ensuite utilisée à partir du Grand Prix d'Espagne. Avec une suspension "passive" conventionnelle et une boîte de vitesses séquentielle, la B192 était techniquement moins avancée que la Williams FW14B, dotée d'une suspension active, d'un freinage avec ABS et d'un boîte semi-automatique. Cela n'empêchait pas Schumacher de décrocher avec cette voiture cinq podiums et une première victoire en Belgique. Par ailleurs, elle assurait à Schumacher la troisième place au Championnat du Monde des Conducteurs de cette même année, ainsi que la troisième place pour l'équipe au Championnat du Monde des Constructeurs.

Ce châssis particulier (B192-01) a été utilisé par Schumacher en Espagne où il s'est qualifié deuxième, devant Ayrton Senna et sa McLaren-Honda, mais plus d'une seconde derrière Mansell dans l'imbattable Williams. Pendant la course, Mansell gagnait confortablement, mais Schumacher décrochait la deuxième place, la première de sa carrière en Formule 1, avec une belle démonstration de pilotage dans des conditions difficiles. La monoplace était ensuite conservée comme voiture de réserve à San Marin et Monaco, et n'a donc subi aucun dommage.

Immaculée dans sa superbe livrée aux couleurs du cigarettier Camel, B192-01 est équipée de son moteur Ford HB correct, qui n'aurait couvert qu'environ 1 000 km depuis sa dernière reconstruction par Langford Performance Engineering. La voiture a été récemment révisée chez CGA Engineering. Premier châssis de Formule 1 sur lequel Schumacher, Byrne et Brawn ont travaillé ensemble (en route vers sept titres Pilotes et six titres Constructeurs), la signification historique de cette voiture est particulièrement importante. De plus, elle permet une entrée relativement abordable dans le monde des voitures de Grand Prix modernes et de leurs performances impressionnantes. Enfin, elle constituera un apport de grande qualité à toute collection sérieuse de monoplaces de compétition.



Lot Number
153

Suggested lots

DM18_Overalls_081.jpg

23 - 24 June 2018

The Dingman Collection

Hampton, New Hampshire

RM | AUCTIONS

Go To Auction
DSC_5829.jpg

24 - 25 August 2018

Monterey

Monterey Conference Center, Monterey, California

RM | SOTHEBY'S

Go To Auction