Lot 121

Paris 2023

1983 BMW 635 CSi Group A

{{lr.item.text}}

€172,500 EUR | Sold

France Flag | Paris, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}


language
Chassis No.
E24-RA1-30
Documents
Bill of Sale Only
  • Thought to be one of around 50 Group A 635 CSis produced
  • Competed in 11 European Touring Car Championship rounds between 1984 and 1986
  • Driven by former Hesketh Formula 1 driver, Divina Galica, in 1985 500 km Österreichring
  • Practiced—although did not qualify—for the 1986 Spa 24 Hours
  • Impeccably prepared by marque specialist Brunn Racing
  • Eligible for historic racing events, including the Heritage Touring Cup
  • Serait l'une des environ cinquante 635 CSi de Groupe A construites
  • A couru dans onze manches du Championnat d'Europe des voitures de tourisme entre 1984 et 1986
  • Pilotée lors des 500 km de l'Österreichring de 1985 par l'ancienne pilote de l'écurie de Formule 1 Hesketh, Divina Galica
  • A participé aux essais des 24 Heures de Spa 1986, mais sans se qualifier
  • Impeccablement préparée par Brunn Racing, le spécialiste de la marque
  • Eligible aux manifestations sportives historiques, dont l'Heritage Touring Cup

The 1970s witnessed all-out domination by BMW in the all-important European Touring Car Championship (ETCC); its 3.0 CSL “Batmobile” secured six Drivers’ and six Manufacturers’ titles in just seven years. However, the transition to Group A regulations in 1982 prompted a switch to the company’s new 3.5-litre 635 CSi model, the homologation of which led BMW Motorsport to produce approximately 50 competition chassis between 1983 and 1985.

Constructed across two distinct series, chassis E24-RA1-30 was a “late” first-series car initially delivered to Austrian gentleman driver, Karl Oppitzhauser, ahead of the 1984 ETCC season. Duly prepared by its owner’s eponymous team—and carrying sponsorship from German DIY store chain Bauhaus—chassis E24-RA1-30 made its race debut in the 1984 500 km Monza, in which Oppitzhauser and co-driver Mario Zanuso finished 22nd overall.

The car contested a further 10 ETCC rounds over the next three seasons, with Oppitzhauser principally sharing driving duties with fellow Austrian amateur, Georg Pacher. Pitted against Works opposition from the likes of the TWR-Jaguar, TWR-Rover, and Eggenberger Volvo teams, their efforts were laudable; 8th place overall in the 1985 500 km Monza and 11th in the same year’s 500 km Salzburgring proving particular highlights.

Significantly, former Hesketh Formula 1 driver Divina Galica shared E24-RA1-30 in the 1985 500 km Österreichring—although her race ended in retirement—while in mid-1986 the car was leased or sold to the Bavaria Automobiles team, which duly entered it in that year’s Spa 24 Hours. Driven by former Ligier Formula 1 pilot Francois Hesnault among others, the car failed to qualify for the event, marking the conclusion of its contemporary racing career.

Acquired by the respected German race preparation specialist Brunn Racing in 2014, the car subsequently underwent a complete rebuild—albeit with great attention being paid to retaining all major components—prior to entering the current ownership in 2017. It later underwent a full engine rebuild at Provence-based race preparation specialist Zig-Zag Motorsport Services in 2019, with accompanying invoices totalling more than €30,000.

Les années 1970 ont été celles de la domination absolue de BMW dans l'important Championnat d'Europe des voitures de tourisme, l'ETCC ; sa 3.0 CST, dite Batmobile, y a remporté en seulement sept ans six titres des pilotes et six des constructeurs. Mais le changement de règlement du Groupe A pour 1982 a entraîné son remplacement par la nouvelle 635 CSi de 3,5 litres, dont l'homologation a nécessité que BMW Motorsport en construisent environ 50 exemplaires de compétition entre 1983 et 1985, répartis en deux séries distinctes.

Ce châssis E24-RA1-30 est l'un des derniers de la première série ; il a été livré au gentleman driver autrichien Karl Oppitzhauser, avant la saison 1984 de l'ETCC. Préparé selon les règles par l'écurie éponyme de son propriétaire, et sponsorisé par la chaîne allemande de magasins de bricolage Bauhaus, il a fait ses débuts en course lors des 500 km de Monza 1984, où Oppitzhauser et son copilote Mario Zanuso ont terminé vingt-deuxièmes au général.

Au cours des trois saisons suivantes, il a disputé dix autres manches de l'ETCC, lors desquelles Oppitzhauser a partagé le volant avec un autre amateur autrichien, Georg Pacher. Ils ont ainsi lutté avec mérite contre des écuries d'usine telles que TWR-Jaguar, TWR-Rover et Eggenberger Volvo. Ils ont en particulier décroché les places de huitièmes au général lors des 500 km de Monza 1985 et de onzièmes aux 500 km du Salzburgring de la même année.

Il est à noter que l'ancienne pilote de l'écurie de Formule 1 Hesketh, Divina Galica, a copiloté en 1985 cette E24-RA1-30 lors des 500 km de l'Österreichring, où elle a toutefois dû abandonner. La voiture a ensuite été louée ou vendue, à la mi-1986, à l'écurie Bavaria Automobiles, qui l'a engagée la même année aux 24 Heures de Spa. Pilotée entre autres par Francois Hesnault, l'ancien pilote de l'écurie de Formule 1 Ligier, elle n'est pas parvenue à se qualifier, ce qui a mis fin à sa carrière sportive d'alors.

Acquise en 2014 par le respectable spécialiste allemand de la préparation Brunn Racing, cette voiture a bénéficié d'une complète réfection qui a soigneusement conservé tous ses composants principaux, avant que son actuel propriétaire ne l'achète, en 2017. Son moteur a ensuite été totalement refait en 2019 par l'entreprise Zig-Zag Motorsport Services basée en Provence, spécialiste de la préparation à la course ; les factures correspondantes dépassent au total les 30 000 €.