Lot 129

1959 Ferrari 250 GT Series II Cabriolet by Pinin Farina

The Petitjean Collection

{{lr.item.text}}

€1,141,250 EUR | Sold

France | Paris, France

{{internetCurrentBid}}

{{internetTimeLeft}}


Chassis No.
1941GT
Engine No.
1941GT
Body No.
740
Documents
French Certificat d’Immatriculation
  • The 41st of 201 examples of the 250 GT Series II Cabriolet produced between 1959 and 1962
  • Retains its matching-numbers engine, gearbox, and rear axle
  • Believed to have been converted to “covered headlights” by Tom Meade
  • Maintained as part of the Petitjean Collection for 26 years
language

The 250 GT model line would see a further development on 1 October 1959, when Ferrari displayed the Series II iteration of their 250 GT Cabriolet. As with the Series I cars, Pininfarina styled and manufactured the bodies, and power was provided via a 3.0-litre “Colombo” V-12 coupled with a four-speed manual gearbox. The Series II was essentially a grand touring version of the competition-derived 250 California Spider. Equipped with four-wheel disc brakes and the outside-plug engine developed during the Testa Rossa campaigns, the new cabriolet offered the perfect balance of handling and performance.

According to the marque expert, Marcel Massini, 201 examples of the Series II Cabriolets were produced between 1959 to 1962, lending the model equal parts elegance and rarity. This example is part of the early production run, leaving the Maranello factory finished in Grigio Conchiglia over a Rosso leather and vinyl interior. The car was delivered to John von Neumann’s official dealership Ferrari Representatives of California, in June 1960, and subsequently sold to its first owner, Mr. Jean Pierre Alvin Overgood of California.

At some point in the 1960s or early-1970s, chassis number 1941GT was subject to a “covered headlight” conversion by Tom Meade, the noteworthy Ferrari modifier. In 1976, this cabriolet is recorded as being owned by a Mr. Noel Thompson of Morristown, New Jersey, and was next offered for sale in February 1987, by Thomas Barrett of Scottsdale, Arizona. It is believed that the Series II Cabriolet was sold to Europe at this time and reportedly had its front suspension and engine repaired by Jarls Bilverkstad of Sweden in early 1994.

This 250 GT Cabriolet was acquired by Monsieur Petitjean at an auction in Monaco in May 1995, and has been enjoyed by him over the years while on the French Riviera. In 2005 the car’s engine was showing its age and Monsieur Petitjean chose to have the engine fully rebuilt by marque specialists. In 2015 and 2016 1941GT was exhibited at the Allianz Riviera stadium in Nice, France for the French Riviera Classic Motor Show. In the autumn of 2017, the Ferrari was shown at the Saint-Jean-Cap-Ferrat held on the Côte d’Azur, where it achieved first prize in the “Moderne” category. Enjoyed by Monsieur Petitjean over many summers on the French Riviera. Please note, this car will need a full service prior to use.

A cherished member of Monsieur Petitjean’s collection for 26 years, 1941GT provides a wonderful opportunity to acquire a fascinating and rare offering of an early-production and matching-numbers example of Ferrari’s celebrated 250 GT Series II Cabriolet.

---

La 41ème des 201 250 GT Cabriolet Série II produites entre 1959 et 1962

Moteur, boite de vitesse et train arrière à numéros concordants

Supposée transformée en "projecteurs carénés" par Tom Meade

Membre de la Collection Petitjean depuis 26 ans

La famille des 250 GT connut un nouveau développement le 1er octobre 1959, lorsque Ferrari dévoila la Série II de sa 250 GT Cabriolet. De même que pour la Série I, c'était Pininfarina qui avait dessiné et qui produisait sa carrosserie, et sa motorisation était assurée par un V12 Colombo de 3,0 litres associé à une boîte manuelle à quatre rapports. La Série II était avant tout une version grand tourisme de la 250 California Spider issue de la compétition. Equipé de quatre freins à disque et du moteur à bougies sorties développé pour les Testa Rossa, ce nouveau cabriolet proposait un parfait équilibre entre performance et comportement.

Selon l'expert de la marque Marcel Massini, ce sont 201 exemplaires de la Cabriolet Série II qui ont été produits entre 1959 et 1962, ce qui assure à ce modèle une rareté qui n'a d'égale que son élégance. L'exemplaire proposé fait partie des tout premiers produits ; il est sorti de Maranello en gris Grigio Conchiglia avec un intérieur en cuir et vinyle rouge Rosso. Il fut livré en juin 1960 à la concession Ferrari de John von Neumann, en Californie, et vendu à son premier propriétaire, M. Jean Pierre Alvin Overgood, un résident californien.

Quelque part dans les années 1960 ou au début des années 1970, ce châssis 1941GT reçut des projecteurs carénés, une modification due à Tom Meade, le transformateur de Ferrari bien connu. Cette Cabriolet Série II fut répertoriée en 1976 comme appartenant à un certain M. Noel Thompson, de Morristown, New Jersey, puis elle fut mise en vente en 1987 par Thomas Barrett, de Scottsdale, Arizona. On pense que c'est alors qu'elle repartit en Europe ; elle aurait bénéficié au début de 1994 de réparations sur sa suspension avant et son moteur effectuées par Jarls Bilverkstad, en Suède.

Cette 250 GT Cabriolet fut achetée en mai 1995 par M. Petitjean lors d'enchères tenues à Monaco, et il a pu l'apprécier pendant des années sur la Côte d'Azur. En 2005, son moteur commençait à montrer son âge, et M. Petitjean décida de le faire refaire en totalité par des spécialistes de la marque. En 2015 et 2016, la 1941GT fut exposée à l'Allianz Riviera Stadium de Nice, lors du French Riviera Classic Motor Show, et à l'automne 2017, elle le fut à Saint-Jean-Cap-Ferrat, où elle remporta le premier prix dans la catégorie "Moderne". M. Petitjean se servait chaque été de cette voiture sur la Côte d'Azur. Il faudra prévoir une grande révision avant de reprendre la route.

La 1941 GT, un membre bien-aimé de la collection de M. Petitjean depuis 26 ans, représente une merveilleuse et rare opportunité d'acquérir un exemplaire à numéros concordants, parmi les premiers produits, de la célèbre 250 GT Cabriolet Série II.