language

1993 Ferrari 512 TR

Sold For €109,250

Inclusive of applicable buyer's fee.

RM | Sotheby's - PARIS 7 FEBRUARY 2018


Chassis No.
Engine No.
ZFFLA40B000096850
34153

Documents: German Fahrzeugbrief

  • Retains its original engine
  • Believed to be 27,470 km from new
  • Accompanied by its original manuals
  • Retains its original engine
  • Believed to be 27,470 km from new
  • Accompanied by its original manuals

Despite being visually similar to the outgoing Testarossa, the new Ferrari 512 TR’s Pininfarina body softened the angular lines of the outgoing model. However, the most significant changes were beneath the skin and demonstrate that the 512 TR was far more than a facelift.

Looking to compete with Lamborghini’s new Diablo, the 512 TR’s chassis was modified to incorporate a one-piece rear sub-frame that allowed the engine to sit an inch lower, improving road-holding and lowering its centre of gravity. Improvements to the suspension geometry greatly benefitted handling as well. The addition of a Bosch engine management system, larger intake valves and a revised exhaust, among other elements, raised peak output to 428 bhp. Power was channelled through a new single-plate clutch, which vastly improved the quality of gear changes. A top speed of 195 mph and a 0–60 mph time of 4.9 seconds illustrate its impressive performance.

This Rosso Corsa over Nero example was produced for the 1993 model year and presents immaculately. Purchased by its current owner in 2011, it has covered less than 1000 km in his ownership, showing 27,470 km on the odometer. A detailed appraisal of the car was undertaken by Bernard Loof GmbH in April 2016, who found it to be in excellent shape, even finding the paintwork to be entirely original with consistent paint depths on every panel; something of a rarity on many Ferraris of this era.

• Equipée de son moteur d'origine

• Probablement 27 470 km d’origine

• Accompagnée de ses manuels d'origine

Malgré sa similitude visuelle avec la Testarossa qui la précédait, la nouvelle Ferrari 512 TR dessinée par Pininfarina offrait un dessin aux angles adoucis par rapport à celui de sa devancière. Mais les principaux changements étaient surtout sous la carrosserie et montraient que la 512 TR était beaucoup plus qu'une simple évolution esthétique.

Cherchant à rivaliser avec la nouvelle Lamborghini Diablo, le nouveau châssis de la 512 TR comportait un berceau arrière d'une seule pièce qui permettait d'abaisser le moteur de 2,5 cm, ce qui déplaçait favorablement le centre de gravité et donc améliorait la tenue de route de la voiture. Ce progrès important s'appuyait aussi sur une géométrie de suspension très améliorée. Du côté du moteur, l'adoption d'un système de gestion électronique Bosch, de soupapes d'admission plus grosses et d'un échappement revu, entre autres améliorations, débouchait sur une puissance plus élevée, qui atteignait 428 ch. Elle était transmise par le biais d'un nouvel embrayage monodisque, ce qui apportait une amélioration très sigificative dans les passages de rapports. Une vitesse de pointe de 315 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 4,9 s illustraient ces performances impressionnantes.

Cet exemplaire de teinte "Rosso Corsa" avec intérieur "Nero" correspond à l'année-modèle 1993 et offre une présentation immaculée. Achetée en 2011 par son propriétaire actuel, cette voiture a couvert moins de 1 000 km entre ses mains et le compteur affiche 27 470 km. Une inspection détaillée de cette 512 TR a été effectuée en avril 2016 par Bernard Loof GmbH. Il a trouvée la voiture en excellent état et a même constaté que la peinture était entièrement d'origine, avec une épaisseur consistante sur tous les panneaux ; une situation rare pour une Ferrari de cette époque.


Suggested lots

RM | AUCTIONS

Auburn Fall

NOW INVITING CONSIGNMENTS
3 - 6 September 2020

RM | AUCTIONS

Hershey

CONSIGNMENTS INVITED THROUGH 2 SEPTEMBER
8 - 9 October 2020