language

The Guikas Collection | Lot 166

1972 Maserati Bora 4.7

{{lr.item.text}}

{{x.text}}

€189,750 EUR | Sold

France | Le Castellet, France

19 November 2021


Chassis No.
AM117/288
Engine No.
AM107/07/47 288
Documents
Cancelled Finnish Title
  • One of just 289 examples made with the high-revving 4.7-litre V-8
  • Retains matching-numbers engine
  • A true time capsule, extraordinary preservation example with only 10,400 km from new
  • Believed to retain its original Rosso Fuoco paint and Black interior
  • Offered with owner’s manual, Maserati Classiche Certificate, and copies of factory date sheet, delivery note, and test sheet
§

Representing the culmination of Citroën’s controlling stake in Maserati, the Bora was Maserati’s first mid-engine sports car, designed to compete against rivals in the segment from De Tomaso, Ferrari, and Lamborghini. Maserati employed Giorgetto Giugiaro of Italdesign to design the Bora’s striking shape, and its all-steel panels were manufactured by Office Padane of Modena. The Bora made its debut at the Geneva Salon in March 1971, with deliveries starting at the end of the year. Built between 1971 to 1978, 564 Boras were produced, with only 289 4.7-litre cars made.

Information provided by Maserati Classiche shows that this 4.7-liter Bora was ordered on 20 July 1972, finished in Rosso Fuoco with a Black Connolly leather interior and sitting on Fuse Campagnolo wheels. It was then shipped to its first owner, a Mr Angelo Granata of San Lazzaro di Savena in Bologna on 26 July 1972.

This Bora is powered by a 310-brake horsepower, 4,719-cubic-centimetre mid-mounted V-8 engine with four Weber 42 DCNF twin-choke carburettors; it is mated to a ZF 5DS.25 five-speed manual transaxle. It features four-wheel independent suspension with unequal-length A-arms, coil springs, anti-roll bars, and hydraulic four-wheel disc brakes. Around the exterior, the bodywork is believed to still wear the original Rosso Fuoco paint the car was born with and presents as an extraordinary preservation example. Inside, the seats are appropriately upholstered in black leather, while the pedal box is adjustable via an advanced hydraulic system and the steering wheel can be tilted and adjusted telescopically.

This vehicle is offered with documentation including invoices billed in excess of €8,000 for work carried out 2015, Maserati Classiche Certificate, French F.F.V.E. certificate, Finnish Museum Vehicle Certificate, and the original use and maintenance book by Maserati. A highlight of Maserati’s years under Citroën’s ownership, the Bora is distinguished and sophisticated, with this example well suited for the individual seeking an automobile at the crossroads of performance and refinement.

---

Un des 289 exemplaires dotés de l'excellent V8 de 4,7 litres

Équipée de son moteur d'origine (numéros concordants)

Exemplaire extraordinairement bien préservé, seulement 11 000 km d'origine

Peinture "Rosso Fuoco" et intérieur noir vraisemblablement d'origine

Vendue avec son manuel d'utilisation, son certificat Maserati Classiche, des copies de la fiche d'usine, du bon de livraison et de la fiche d'essai

Correspondant au point culminant de la période pendant laquelle Maserati était détenu par Citroën, la Bora est la première sportive à moteur central commercialisée par le constructeur. Elle était destinée à relever la concurrence des De Tomaso, Ferrari et Lamborghini de ce segment de marché. Maserati s'est tourné vers Giorgetto Giugiaro, d'Italdesign, pour dessiner la superbe ligne de la Bora, dont les panneaux de carrosserie en acier étaient fabriqués par Office Padane, à Modène. La Bora a été présentée pour la première fois au Salon de Genève 1971 et les livraisons ont commencé à la fin de cette même année. De 1971 à 1978 ont été produites 564 Bora, dont seulement 289 à moteur 4,7 litres.

Les informations fournies par Maserati Classiche précisent que cette Bora 4,7 litres a été commandée le 20 juillet 1972, de teinte "Rosso Fuoco" avec une sellerie en cuir Connolly noir et des jantes Campagnolo Fuse. Elle a été ensuite livrée le 26 juillet 1972 à son premier propriétaire, un M. Angelo Granata, de San Lazzaro di Savena, à Bologne.

Cette Bora est équipée d'un moteur V8 de 4 719 cm3 développant 310 ch, alimenté par quatre carburateurs Weber 42DCNF double corps et relié à une boîte-pont ZF 5DS.25 5-rapports manuels. La suspension indépendante sur les quatre roue est constituée de triangles inégaux, ressorts hélicoïdaux et barres antiroulis, et les quatre freins à disques sont à commande hydraulique. La carrosserie présente vraisemblablement sa peinture "Rosso Fuoco" d'origine et la voiture est extraordinairement bien préservée. A l'intérieur, les sièges sont comme il se doit recouverts de cuir noir, alors que le pédalier est réglable en profondeur grâce à un système hydraulique avancé et que le volant peut basculer et s'ajuster de façon télescopique.

Cette voiture est vendue avec une documentation incluant des factures qui totalisent plus de 8 000 € pour des travaux effectués en 2015, un certificat de Maserati Classiche, un certificat de la Fédération Française des Véhicules d'Époque, un certificat du "Finnish Museum Vehicle" et le manuel d'utilisation et d'entretien Maserati d'origine. La Bora, sommet de la production Maserati pendant les années Citroën, est une voiture raffinée et sophistiquée. Cet exemplaire répond idéalement à celui qui recherche une voiture située au carrefour des performances et du raffinement.

Suggested lots