Lot Number
108

1989 RUF CTR Clubsport

Sold For €348.125

Inclusive of applicable buyer's fee.

RM | Sotheby's - PARIS 2018


Chassis No.
Engine No.
Gearbox No.
WP0ZZZ91ZKS101210
CTR J 048
0070

Documents: Bill of Sale

  • Believed to be the only CTR in Porsche RS Mint Green
  • Built to Clubsport specification with a six-speed manual gearbox
  • Recent gearbox overhaul at RUF
  • 212 mph top speed

In the words of Colin Chapman: ‘Adding power makes you faster on the straights, subtracting weight makes you faster everywhere.’ For the legendary RUF CTR, Alois Ruf went one better and did both.

Power came from a bored-out, twin-turbocharged version of Porsche’s 3.2-litre 930/20 engine, as the 930/60 3.3-litre turbocharged engine was deemed too heavy for Alois’ liking. With the fuelling and ignition system lifted straight from the Group C 962, output was rated at a conservative 469 bhp, whilst drive was channelled through a five-speed gearbox designed in house with customized ratios, with a six-speed becoming available later.

Those 469 Pfaffenhausen horses were stabled in a radically lightened G model Carrera 3.2 body. Steel doors, hood and engine cover were replaced with aluminium, reducing curb weight by 200 kg. Rain gutters were shaved to reduce drag, fiberglass front and rear bumpers were fitted and the rear arches increased slightly in width to accommodate the larger Speedline wheels. In addition, Clubsport models received aluminium fenders and a full aluminium roll cage.

Even by present day standards, the result was astonishing: In 1987, Phil Hill piloted the infamous ‘yellowbird’ CTR to a record-breaking top speed of 211 mph for Road & Track magazine, a mark that would stand for over 10 years. Furthermore, the CTR went on to hold an unofficial lap record at the Nürburgring-Nordschleife for several years thereafter.

The RS Mint Green CTR offered here began life as a Guards Red 3.2 Carrera. The car’s original German owner drove it some 40,000 km before delivering it to RUF for conversion to CTR specifications. It retains its original clubsport features, including the full suite of aforementioned weight-saving components. After being converted at Pfaffenhausen in 1991, it remained in Europe until being exported to Japan in 1993, where it spent most of its life, accruing an impressive 197,000 km.

In 2015, it was re-imported into Europe and delivered to RUF in Pfaffenhausen for a gearbox overhaul and subsequently a complete health check at a Norwegian air-cooled Porsche specialist, where the twin K26 turbochargers were overhauled. It presents in remarkable condition both aesthetically and mechanically for its age and mileage, a true testament to RUF’s engineering prowess.

Examples like this announced RUF as one of the most respected tuning companies worldwide and are rarely available for purchase. Almost 30 years later, the CTR can still outperform many modern-day supercars. This is a fantastic chance to acquire one of the greatest 911s ever built, unlikely to be repeated.


• Sans doute la seule CTR de teinte Porsche RS Mint Green

• Spécifications Clubsport avec boîte manuelle six rapports

• Boîte de vitesses récemment révisée chez RUF

• Vitesse maxi 340 km/h

Selon l'affirmation de Colin Chapman : "Augmenter la puissance permet d'être plus rapide en ligne droite, diminuer le poids permet d'aller plus vite partout." Pour la légendaire RUF CTR, Alois Ruf est allé encore plus loin en combinant les deux.

La voiture était équipée d'une version réalésée du moteur Porsche 930/20 3,2 litres à deux turbos, car Alois considérait que le 930/60 3,3 litres turbo était trop lourd. Les systèmes d'allumage et d'injection provenaient directement de la Porsche 962 Groupe C et la puissance atteignait 469 ch. La transmission était assurée par une boîte cinq vitesses dont les rapports spécifiques avaient été définis par RUF, une version six rapports étant disponible par la suite.

Cette puissante mécanique trouvait place dans une coque de Carrera 3,2 litres, modèle G, radicalement allégée. Les portes et les deux capots en acier laissaient place à des pièces en aluminium, le poids étant réduit de 200 kg. Les gouttières de toit étaient supprimées pour améliorer l'aérodynamique et la voiture recevait des pare-chocs avant et arrière en plastique. Les passages de roues arrière étaient élargis pour loger les jantes Speedline plus larges. De plus, les modèles Clubsport étaient dotés d'ailes en aluminium et d'un arceau-cage en aluminium également.

Même selon les standards actuels, le résultat était étonnant. En 1987, Phil Hill signait à bord de la célèbre CTR "Yellowbird" un record à 340 km/h pour le magazine Road & Track, une performance qui allait rester plus de 10 ans invaincue. De plus, La CTR s'adjugeait aussi un record non officiel sur le "Nordschleife" du Nürburgring, lui aussi invaincu pendant plusieurs années.

La CTR de teinte RS Mint Green proposée ici était à l'origine une Carrera 3,2 litres Guard Red. Le premier propriétaire allemand avait parcouru quelque 40 000 km avant de livrer la voiture à RUF pour la convertir aux spécifications CTR. Elle est dotée de son équipement Clubsport d'origine, dont les composants allégés mentionnés plus haut. Après la transformation réalisée en 1991 à Pfaffenhausen, la voiture est restée en Europe avant d'être exportée en 1993 au Japon où elle a passé la plus claire partie de sa carrière, totalisant le kilométrage impressionnant de 197 000 km.

En 2015, elle reprenait la route de l'Europe et elle était confiée d'une part à RUF pour une restauration complète de la boîte de vitesses, et d'autre part à un spécialiste norvégien des Porsche refroidies par air, pour une révision complète. A cette occasion, les deux turbocompresseurs K26 étaient remis en état. Tant esthétiquement que mécaniquement, la voiture se présente dans un état remarquable compte tenu de son âge et de son kilométrage, ce qui constitue un témoignage de la qualité du travail technique de RUF.

Les voitures comme celle-ci montraient que RUF était une des entreprise de préparation automobile parmi les plus compétentes du monde, et elles sont rarement à vendre. Presque 30 ans après sa mise au point, cette CTR peut encore se montrer plus rapide que bien des supercars modernes. Elle représente la possibilité fantastique d'acquérir une des meilleures 911 jamais produites, une occasion qui ne se renouvellera sans doute pas.


Addendum

Please note that contrary to the printed catalogue, this car was produced for the 1989 model year.
Veuillez noter que contrairement aux indications du catalogue, cette voiture correspond à l'année-modèle 1989.

Please kindly note this lot has entered the EU for this sale under a temporary import bond. The successful bidder must
arrange for the bond to be cancelled either by exporting the lot outside of the EU on an approved Bill of Lading with
supporting customs documentation or by paying the applicable VAT and import duties to have the lot remain in the EU.

Veuillez noter que ce lot est entrée en Union Européenne pour cette vente sous le régime de l'importation temporaire.
L'adjudicataire doit lever ce régime soit en exportant le lot en dehors de l'Union Européenne sur production d'un
connaissement approuvé et accompagné des documents douaniers le concernant, soit en payant les droits de douanes
et la TVA applicables si le lot doit rester dans l'UE.


Suggested lots

17 - 18 January 2019

Arizona

Arizona Biltmore Resort & Spa, Phoenix, Arizona

RM | SOTHEBY'S

6 February 2019

Paris

Place Vauban, Paris, France

RM | SOTHEBY'S