Lot Number
117
language

1925 Avions Voisin C3 Cabriolet Transformable by Rothschild et Fils

Sold For €212,800

Inclusive of applicable buyer's fee.

RM | Sotheby's - PARIS 4 FEBRUARY 2015


Chassis No.
Engine No.
1981
2012
  • Offered from the collection of John Moir
  • The ultimate French automobile of its decade
  • A rare custom-bodied example with spectacular details
  • Award-winning restoration by David Steinman
  • Featured in numerous books and periodicals
  • Offered from the collection of John Moir
  • The ultimate French automobile of its decade
  • A rare custom-bodied example with spectacular details
  • Award-winning restoration by David Steinman
  • Featured in numerous books and periodicals

80 bhp, 3,969 cc sleeve-valve four-cylinder engine, four-speed manual transmission, front and rear semi-elliptic leaf-spring suspension, and four-wheel drum brakes. Wheelbase: 3,570 mm.

80 bhp, 3,969 cc sleeve-valve four-cylinder engine, four-speed manual transmission, front and rear semi-elliptic leaf-spring suspension, and four-wheel drum brakes. Wheelbase: 3,570 mm.

The majority of Gabriel Voisin’s charmingly eccentric automobiles were “coached” by the master engineer’s own hand, in styles that combined aerodynamic curves with Cubist flair to create a look that was all Voisin’s own. The long-chassis C3 offered here was different. It was dressed with coachwork by Rothschild et Fils, one of Paris’ finest coachbuilders between the wars and one known for the fine details and lovely craftsmanship of their work.

An original owner’s plaque, which is still present on the car, identifies its first caretaker as “T. Markoe Robertson, 59 Rue Pierre Charron, Paris (8th)”. Thomas Markoe Robertson, a 1910 graduate of Yale, was a prominent American architect who pioneered the construction of skyscrapers, with such art deco New York masterpieces as 29 Broadway. He married into one of America’s oldest families, the socially prominent Biddles of Philadelphia, and was featured for many years in the society pages, on annual “best-dressed” lists, and in the pages of Vogue magazine.

The car is believed to have remained in France until the 1990s, when it was imported to a museum in the Carolinas and then bought by a pair of Connecticut brothers, who sold the car to John Moir. Photographs on file show the car’s largely original, complete, and well-preserved condition when it was acquired, and it had even been shown at concours in this country in this state. Eventually, the C3 was handed over to Mr Moir’s favoured restorer, David Steinman of Waitsfield, Vermont, who restored the car beautifully and authentically.

The body is finished in rich hues of bronze and very dark brown, with a brown leather roof, and the interior is beautifully tailored, with fine heavy woodwork, ornate fittings, and sparkling nickel trim. Particularly fascinating is the rear-seat upholstery, which is an exciting tiger-pattern cloth that Mr Steinman sourced from a fabric shop in Miami, Florida. What appears to be a tool chest within one running board is, in fact, a small insulated cooler that had been designed to hold a single bottle of wine (Rothschild’s, of course).

This Voisin, one of Mr Moir’s favourite show cars, was awarded Best in Class at the Pebble Beach Concours d’Elegance in 2001 and Best in Show at the Motor Cars of Radnor Hunt in Pennsylvania in 2002. It has also been exhibited at the AACA Museum in Hershey, Pennsylvania, and was photographed by the celebrated photographer Michael Furman for his book Motorcars of the Classic Era. It was also pictured in 100 Cars 100 Years by Fredric Winkowski. Accompanying the car is a collection of documents that has been accumulated on the marque by Mr Moir, and it includes an original U.S. brochure that is in good condition and a large album of photographs that were taken during its restoration.

This proudly Gallic car is a wonderful example of fine French coachwork on an iconic chassis, and it is being offered, back in the country of its birth, for the first time in many years.

Moteur quatre-cylindres à chemises coulissantes, 3 969 cm3, 80 ch, boîte manuelle quatre rapports, suspension avant et arrière à ressorts semi-elliptiques, freins à tambours sur les quatre roues. Empattement: 3 570 mm

• Provient de la collection de John Moir

• La meilleure automobile française de la décennie

• Rare version de carrossier, finition spectaculaire

• Restauration de haut niveau par David Steinman

• Apparaît dans de nombreux livres et périodiques

La plupart des automobiles délicieusement excentriques de Gabriel Voisin comportaient une carrosserie dessinée de sa propre main, dans un style associant des courbes aérodynamiques et une inspiration cubiste, pour un résultat très personnel, typique de ce constructeur. La C3 châssis long que nous proposons ici est différente ; cette voiture a été habillée par Rothschild et Fils, un des carrossiers parisiens les plus réputés de la période de l'entre-deux-guerres, connu pour la finition soignée de ses réalisations et leur qualité irréprochable.

Une plaque d'origine du propriétaire, encore présente sur la voiture, l'identifie comme « T. Markoe Robertson, 59 Rue Pierre Charron, Paris (8e) ». Thomas Markoe Robertson, diplômé de l'université de Yale, était un architecte américain important qui avait participé à la réalisation de gratte-ciels, avec à son actif des chefs-d'œuvre art déco comme le 29 Broadway, à New York. Appartenant à l'une des plus anciennes familles américaines, les Biddles, notables de Philadelphie, son épouse apparaissait régulièrement dans les pages société, sur les listes annuelles des « personnages les mieux habillées », et dans les pages du magazine Vogue.

Cette Voisin est probablement restée en France jusqu'aux années 1990. Elle était ensuite exportée dans un musée des Caroline, puis achetée par deux frères habitant le Connecticut qui la cédaient à John Moir. Des photos faisant partie du dossier montrent que la voiture, à cette époque, était encore en état d'origine très bien préservé, et complète ; elle a d'ailleurs été présentée à certains concours avant sa restauration. Finalement, cette C3 était confiée au restaurateur favori de M. Moir, David Steinman, de Waitsfield, qui effectuait une remise en état superbe et authentique.

La carrosserie affiche des reflets bronze associés à un brun profond, avec un toit en cuir marron ; l'intérieur est magnifiquement agencé, avec de superbes garnitures en bois massif et des accessoires nickelés du plus bel effet. La sellerie de la banquette arrière est particulièrement remarquable : il s'agit d'un tissu imitant la peau de tigre, que M. Steinman a pu trouver chez un fabricant de textiles de Miami, en Floride. Ce qui ressemble à une boîte à outils, sur un des marchepieds, est en fait un petit réfrigérateur isolé, conçu pour recevoir une bouteille de vin (Rothschild, bien sûr).

Cette Voisin était une des voitures d'exposition préférées de M. Moir. Elle a remporté sa catégorie au concours d'élégance de Pebble Beach en 2001, et a été désignée Best of Show lors du Motor Cars of Radnor Hunt, en Pennsylvanie, en 2002. Elle a été également exposée au sein de l'AACA Museum, à Hershey, Pennsylvanie, et a été photographiée par Michael Furman pour son livre, Motorcars of the Classic Era. Elle est également apparue dans 100 Cars 100 Years, de Fredric Winkowski. Cette voiture est accompagnée d'un ensemble de documents sur la marque réunis par M. Moir, dont un catalogue américain en bon état, ainsi qu'un grand album de photos prises pendant la restauration.

Merveilleux exemple d'une carrosserie française de grande qualité sur un châssis emblématique, cette rare Voisin est de retour dans son pays natal pour être proposée à la vente, pour la première fois depuis de nombreuses années.



Suggested lots

29 August - 1 September 2019

Auburn Fall

Auburn Auction Park, Auburn, Indiana

RM | AUCTIONS

20 - 21 September 2019

The Sáragga Collection

Monteira, Portugal

RM | SOTHEBY'S