language

Paris | Lot 14

1940 Horch 853A Sportcabriolet in the style of Erdmann & Rossi

{{lr.item.text}}

{{x.text}}

€800,000 - €1,000,000 EUR | Not Sold

France | Paris, France

5 February 2014


Chassis No.
854402
  • Extraordinarily handsome coachwork
  • Amongst the last 853A chassis produced by Horch
  • Equipped with the desirable power steering and overdrive transmission
  • Extraordinarily handsome coachwork
  • Amongst the last 853A chassis produced by Horch
  • Equipped with the desirable power steering and overdrive transmission

120 bhp, 4,944 cc inline overhead-camshaft eight-cylinder engine, ZF five-speed overdrive transmission, independent front suspension via upper A-arms and lower twin transverse leaf springs and a chassis lubrication system, fully independent rear suspension with half shafts and leaf springs, four-wheel vacuum-assisted hydraulic drum brakes, and a centrally controlled four-wheel hydraulic jacking system. Wheelbase: 135.8 in.

120 bhp, 4,944 cc inline overhead-camshaft eight-cylinder engine, ZF five-speed overdrive transmission, independent front suspension via upper A-arms and lower twin transverse leaf springs and a chassis lubrication system, fully independent rear suspension with half shafts and leaf springs, four-wheel vacuum-assisted hydraulic drum brakes, and a centrally controlled four-wheel hydraulic jacking system. Wheelbase: 135.8 in.

After leaving his eponymously named firm around 1910 due to disagreements over lagging sales and engineering problems, August Horch founded a company based on a Latin translation of his name, Audi. In 1932, Germany found itself in a financial crisis and the result saw Audi, Horch, DKW, and Wanderer merge to form Auto Union in hopes of survival. In 1933, August Horch was reinstated as the head of the Horchwerke.

That same year, Horch, still catering to the luxury market, launched the Type 830, followed by the 850 in 1934. The top Horch models were based on the fully developed straight eight-cylinder engines, and they reached the absolute pinnacle between 1937 and 1940, with the Type 853 and 951. The engine was now of five-litre capacity, and the 853 employed double-jointed rear axle shafts that were pioneered on the Porsche-designed Auto Union racing cars, providing fully independent de Dion rear-type suspension. Front suspension consisted of an upper A-arm, with the lower hub being carried by a pair of transverse leaf springs. Vacuum-assisted hydraulic brakes were standard, as was a four-speed transmission with a lever-actuated overdrive that was usable in all four gears. The result was a highly advanced chassis for the time, and one that would not be matched by most other car manufacturers until well into the post-war years.

Just as they were competitors on the track, with their team cars collectively known as the “Silver Arrows”, Horch and Mercedes-Benz also competed in the luxury market, and Horch decided to respond directly to the 540K. A design concept began, and a wooden model was built to assess the Horch Special Roadster. The decision was made to go ahead, and the construction of the car was undertaken by the factory works in Malan, Germany. The car was shown briefly, but it was not initially sold, as plans to supercharge the car were contemplated. Ultimately, the straight eight engine was deemed sufficient for the car, and plans to supercharge it were abandoned. Although not supercharged like its rivals, the 853 models do have overdrive, which closes the performance gap.

This 1940 Horch, chassis number 854402, is an astounding recreation of the Erdmann & Rossi Sportcabriolet, which is also commonly referred to as a Spezial Roadster. In the 1930s, there were three separate series of this style built, some by the Horch factory, some by Gläser, and others by Erdmann & Rossi. Today, there are only six of all styles known. The chassis and engine of this car were reportedly disinterred 25 years ago near Moscow, where it was with six other cars, hiding behind a wall. It was presumably hidden there from the Communists during or immediately following World War II. Most interestingly, the high numbering of the chassis indicates that it is one of the very last 853A chassis that would be produced by Horch before the war.

As found, it became the perfect basis for fulfilling the dream of a gentleman from Hamburg, who had always desired to have his own Erdmann & Rossi Sportcabriolet. The chassis came to Germany around 1998, and the owner then began to acquire parts. In restoring the chassis and drivetrain, he is reported to have used a network of well-known specialists to provide parts and expertise. In 2003, the work picked up in earnest with the construction of the body, and the car was completed around 2008, when it was registered for the road.

The result is simply stunning, as it combines several of the front-end styling cues of the Second Series by Erdmann & Rossi and also incorporates the rear-end styling of the Gläser-bodied 855 Sportcabriolet. Of particular note is the sloping rear deck, which is shaped around the spare tyre carrier and further emphasises the streamlined shape of the wings. The rear deck also incorporates three step plates on either side, which lead to a faux rumble seat that contains fitted luggage.

The elegant cream interior is particularly beautiful, especially its exquisitely restored standard 853 dash, which has a period-style radio mounted underneath, and its sumptuous special interior with black piping, which matches the marvellous exterior black finish of the car. It is equipped with the higher-rated 120 horsepower engine and the desirable five-speed manual transmission with overdrive, which is referred to in Germany as Autobahn-Schnellgang. This car has also been retrofitted with power steering, for ease of driving.

As with those of other great coachbuilt cars, prices for the original Horch 853 Sportcabriolets are rising, with the most recent transaction being over $5,000,000. This, one man’s vision for his own Sportcabriolet, combines the exceptional styling of the originals with outstanding condition, and it is available at a fraction of the price.

Moteur huit-cylindres en ligne, 4 944 cm3, 120 ch, soupapes en tête, boîte ZF manuelle cinq rapports avec overdrive, suspension avant indépendante avec triangles ouverts supérieurs, double ressort inférieur transversal à lames et système de lubrification du châssis, suspension arrière indépendante avec essieu brisé et ressorts à lames, freins à tambours hydrauliques sur les quatre roues avec assistance à dépression, crics hydrauliques sur les quatre roues à commande centrale. Empattement: 3 449 mm.

  • Carrosserie extraordinairement belle
  • Parmi les derniers châssis 853 A produits par Horch
  • Équipée d'une désirable direction assistée et de la très appréciée transmission avec overdrive

Après avoir quitté vers 1910 l'entreprise portant son nom, à la suite de désaccords concernant les ventes stagnantes et les problèmes techniques, August Horch fondait une autre société dont le nom reprenait une traduction latine du sien, Audi. En 1932, l'Allemagne étant confrontée à une crise financière, les marques Audi, Horch, DKW et Wanderer se regroupaient pour se donner de meilleures chances de survie et formaient Auto Union. En 1933, August Horch reprenait la tête de l'usine Horch.

La même année, toujours tournée vers le marché des voitures de luxe, Horch lançait le Type 830, suivi en 1934 par la 850. Les Horch de très haut de gamme étaient équipées des moteurs huit-cylindres en ligne parfaitement au point et atteignaient des sommets en 1937 et 1940 avec la 853 et la 951. La cylindrée du moteur s'élevait à 5 litres et la 853 adoptait des demis-essieux arrière à deux joints homocinétiques, expérimentés sur les Auto Union de course conçues par Porsche et permettant une suspension arrière type De Dion complètement indépendante. La suspension avant comportait un triangle supérieur ouvert, la partie inférieure du moyeu étant reliée à deux ressorts à lames transversaux. L'équipement de série incluait des freins à commande hydraulique avec assistance par dépression, ainsi qu'un overdrive commandé par un levier et agissant sur les quatre rapports de boîte de vitesses. Ainsi, cette voiture était très en avance sur son temps et, à l'exception de quelques rares marques, il faudra attendre les années d'après-guerre pour que les autres constructeurs arrivent à son niveau.

De même que Horch et Mercedes rivalisaient sur la piste, leurs voitures étant alors connues sous le nom générique de « Flèches d'argent », les deux constructeurs étaient également concurrents sur le marché des voitures de luxe et Horch décidait de répondre directement à la 540 K. Un dessin traduisant ce concept voyait le jour et une maquette en bois était taillée pour donner forme à la Horch Spezial Roadster. La décision était prise de la produire et la construction de la voiture était entreprise par l'usine de la marque à Malan, en Allemagne. La voiture était brièvement présentée mais pas immédiatement commercialisée, car le constructeur envisageait alors de l'équiper d'un compresseur. Finalement, le moteur huit-cylindres en ligne était considéré comme suffisant, ce qui menait à l'abandon des projets de compresseur. Bien que dépourvue de cet élément, contrairement à ses concurrentes, les 853 était dotée d'un overdrive, ce qui permettait de réduire la différence de performances.

Cette Horch 1940, numéro de châssis 854402, est une étonnante re-création du Sportcabriolet Erdmann & Rossi, auquel il est parfois fait référence comme un Spezial Roadster. Dans les années 1930, il existait trois séries distinctes de ce style, certaines par l'usine Horch, d'autres par Gläser et d'autres encore par Erdmann & Rossi ; aujourd'hui on ne connaît que six de tous les styles. Le châssis et le moteur de cette voiture auraient été exhumés il y a 25 ans près de Moscou, derrière un mur avec six autres voitures, probablement dissimulées pendant la seconde Guerre Mondiale ou immédiatement après pour échapper aux autorités communistes. Plus intéressant, le numéro élevé du châssis montre qu'il s'agit d'une des toute dernières 853 A qui auraient été produites par Horch avant la guerre.

Tel qu'il a été trouvé, ce châssis a constitué une base parfaite pour répondre au souhait d'un passionné de Hambourg qui avait toujours rêvé de posséder son propre Sportcabriolet Erdmann & Rossi. Le châssis est arrivé en Allemagne autour de 1998 et le propriétaire a commencé à rassembler des pièces. Pour restaurer le châssis et l'ensemble moteur-boîte, il aurait fait appel à un réseau de spécialistes réputés pour fournir pièces et savoir-faire. En 2003, les travaux prenaient un tour plus spectaculaire avec la construction de la carrosserie et la voiture était terminée en 2008 environ, lorsqu'elle recevait son immatriculation.

Le résultat est tout simplement stupéfiant et combine à l'avant de nombreux détails caractéristiques de la deuxième série de carrosseries Erdmann & Rossi, tout en adoptant à l'arrière le style de la 855 Sportcabriolet Gläser. On peut noter en particulier le panneau arrière incliné qui enserre le support de roue de secours et souligne la ligne profilée des ailes. Trois petites marches sont disposées à l'arrière, menant à un faux spider contenant des bagages sur mesure.

Le magnifique intérieur crème est particulièrement beau, avec le superbe tableau de bord standard de 853 sous lequel est installée une radio d'époque. La sellerie somptueuse, avec passepoils noirs, est assortie à la peinture extérieure noire, de toute beauté. Équipée de l'excellent moteur 120 ch et de la désirable transmission cinq rapports manuels avec overdrive, à laquelle il est fait référence en Allemagne sous l'appellation Autobahn-Schnellgang, cette voiture a été aussi équipée par la suite d'une direction assistée, pour faciliter la conduite.

Comme dans le cas de toutes les voitures de grands carrossiers, le prix des Horch 853 Sportcabriolet ne cesse de monter et les transactions les plus récentes dépassent 5 000 000 $. Cette voiture, qui correspond à l'interprétation d'un passionné pour son propre Sportcabriolet, combine le style remarquable de l'original avec un état exceptionnel, en plus d'être disponible pour un prix beaucoup moins élevé.

Suggested lots