Lot Number
189
language

1981 Porsche 924 GTR

€475,000 - €525,000

RM | Sotheby's - MONACO 12 MAY 2018


Chassis No.
WP0ZZZ93ZBS720006

Documents: Bill of Sale

  • One of only 17 Porsche 924 GTRs constructed
  • Five-time Daytona 24-Hour and Sebring 12-Hour competitor
  • Driven by 1961 U.S. Grand Prix winner Innes Ireland in the 1984 Daytona 24 Hours
  • Immaculately restored, and in possession of a valid FIA HTP and fuel cell
  • Accompanied by an extensive spares package, including spare ‘zero hour’ GTR engine
  • Accepted for the 2018 Le Mans Classic
  • One of only 17 Porsche 924 GTRs constructed
  • Five-time Daytona 24-Hour and Sebring 12-Hour competitor
  • Driven by 1961 U.S. Grand Prix winner Innes Ireland in the 1984 Daytona 24 Hours
  • Immaculately restored, and in possession of a valid FIA HTP and fuel cell
  • Accompanied by an extensive spares package, including spare ‘zero hour’ GTR engine
  • Accepted for the 2018 Le Mans Classic

The sixth of only 17 Porsche 924 GTRs constructed, ‘720006’ was delivered new to American Tom Winters in 1981, for use in IMSA-sanctioned sports car events. Entered under the Whitehall Promotions banner, Winters and co-driver Bob Bergstrom started their association positively at the Lime Rock 200 miles with 14th overall (and 7th in class) against a quality field containing long-distance greats Brian Redman, Rolf Stommelen, Al Holbert and Klaus Ludwig. At the Mosport 6 hours, the pairing also managed a fine 13th overall (and 3rd in class) behind no less than seven Porsche 935s. After a crash and resulting fire at Road Atlanta in September of 1981, the car was re-tubbed and subsequently rebuilt to continue its competition career with Winters.

Unfortunately, the team’s luck did not improve for early 1982, with retirements in both the Daytona 24 Hours and Sebring 12 Hours but landed a commendable 3rd in class (and 12th overall) at the Charlotte 500 kilometres later in the season. Nineteen eighty-three saw engine problems at Daytona, but the car soldiered on at Sebring, finishing in 43rd place, some 83 laps behind the winning Porsche 934. Other positive showings over the balance of the season included 12th overall (6th in class) in the Lime Rock 3 Hours and an excellent 7th (and 2nd in class) in the Portland 3 Hours – the latter result being repeated at the season-closing Pocono 500 miles. For 1982–1983, IMSA rules were changed to allow a space-frame chassis, and in an effort to keep the car competitive, 720006 was rebuilt around a new space frame, yet all its original GTR mechanical components were transferred over to the new frame.

For 1984, an unlikely co-driver for the Daytona 24 Hours was 1961 U.S. Grand Prix winner, Innes Ireland. However, despite the services of the charismatic Scot, the car failed to finish after 236 laps. Further highlights included 5th in class in the Portland 3 Hours and 9th in class at Sears Point. Fighting on to remain competitive in 1985, 720006 failed to qualify for Daytona and retired at Sebring, despite the best efforts of Elliot Forbes-Robinson at the wheel.

In 1986, 720006 was sold to Dave Panaccione who entered the car at both Daytona and Sebring, although both outings ended in retirement once again. The following year, Don Chilsen acquired the car, with a retirement in the Watkins Glen 500 kilometres being the car’s final known contemporary outing. In 1989, the car was sold to collector Steve Wellings, who kept the 924 until 2011.

Over the winter of 2011–2012, the car was completely rebuilt by front-engined Porsche guru Reiner Telkamp of Ludwigsburg, which included returning the car to its original livery and addressing the cooling problems which were so prevalent in period by allowing both the block and cylinder heads their own dedicated cooling systems. The vendor acquired the car in 2015 and has since used it extensively in events including the Le Mans Classic, Rolex Monterey Motorsport Reunion and the Oldtimer Grand Prix at the Nürburgring. During the course of 2016 and 2017, some CHF 80,000 was spent with marque specialists See-Garage Portmann AG. Furthermore, it is important to note that the 924 GTR has been entered and accepted for the upcoming 2018 Le Mans Classic and could be driven there by its next owner, making this a truly exciting acquisition and a wonderful way to enter one of the most prestigious and exciting events in vintage racing.

With such a long racing career including consistent appearances at Sebring and Daytona, the most illustrious endurance racing events in the U.S. and a career in vintage racing that stretches through to today, 720006 remains immaculately presented and impeccably prepared for any of the myriad historic events for which it is eligible.

• Seulement 17 Porsche 924 GTR produites

• Engagée cinq fois aux 24 Heures de Daytona et aux 12 Heures de Sebring

• Pilotée aux 24 Heures de Daytona 1984 par Innes Ireland, vainqueur du GP des États-Unis 1961

• Magnifiquement restaurée, PTH FIA valable et réservoir d'essence homologué

• Livrée avec un important jeu de pièces, dont un moteur GTR de rechange "zéro km"

• Acceptée au Mans Classic 2018

Sixième de seulement 17 Porsche 924 GTR produites, cette voiture "720006" a été livrée neuve en 1981 au pilote Américain Tom Winters pour participer aux épreuves IMSA. Engagés sous les couleurs de Whitehall Promotions, Winters et son copilote Bob Bergstrom ont bien commencé la saison aux 200 Miles de Lime Rock avec une quatorzième place au classement général (et une septième place de catégorie), au sein d'une grille accueillant des pilotes de haut niveau tels que Brian Redman, Rolf Stommelen, Al Holbert et Klaus Ludwig. Aux 6 Heures de Mosport, les deux hommes ont signé une belle treizième place (tout en étant troisièmes de leur catégorie), derrière pas moins de sept Porsche 935. Après un accident suivi d'un incendie en septembre 1981 à Road Atlanta, la voiture était complètement remise en état avec une nouvelle structure, pour pouvoir poursuivre sa carrière en compétition avec Winters.

Malheureusement, la chance de l'équipe ne se confirmait pas au début de 1982, avec des abandons aux 24 Heures de Daytona et aux 12 Heures de Sebring, mais la voiture signait tout de même une belle troisième place de catégorie aux 500 Km de Charlotte, plus tard dans la saison. En 1983, elle connaissait des problèmes moteur à Daytona, mais parvenait à terminer à Sebring à la 43e place, quelque 83 tours derrière la Porsche 934 victorieuse. La deuxième moitié de la saison voyait de bons résultats, avec une douzième place (sixième de catégorie) aux 3 Heures de Lime Rock et une excellente septième place (deuxième de catégorie) aux 3 Heures de Portland, exactement le même résultat que celui obtenu aux 500 Miles de Pocono, dernière épreuve de la saison. Pour 1982-1983, la règlementation IMSA avait été modifiée pour autoriser les châssis tubulaires et, pour faire en sorte que la voiture reste compétitive, elle avait été reconstruite autour d'une nouvelle structure, ensuite équipée de tous les composants mécaniques de la GTR d'origine.

Pour la saison 1984, Winters s'associait aux 24 Heures de Daytona avec un coéquipier peu banal en la personne d'Innes Ireland, vainqueur du Grand Prix des États-Unis 1961. Toutefois, malgré la présence du charismatique Écossais, la voiture abandonnait au bout de 236 tours. Elle signait encore une cinquième place de catégorie aux 3 Heures de Portland et une neuvième place de catégorie à Sears Point. Tout en essayant de rester compétitive pour la saison 1985, 720006 ne parvenait pas à se qualifier à Daytona et abandonnait à Sebring, malgré tous les efforts de l'équipage Elliot Forbes-Robinson.

En 1986, la voiture était vendue à Dave Panaccione qui l'engageait à Daytona et Sebring, mais les deux courses se soldaient par deux abandons. L'année suivante, Don Chilsen faisait l'acquisition de la 924 GTR, et un abandon aux 500 Km de Watkins Glen correspondait à la dernière sortie connue de la voiture en compétition, à son époque. En 1989, elle était cédée au collectionneur Steve Wellings, qui la conservait jusqu'en 2011.

Pendant l'hiver 2011-2012, la voiture était complètement restaurée par Reiner Telkamp, de Ludwigsburg, spécialiste incontesté des Porsche à moteur avant. Il lui rendait sa livrée d'origine et réglait les problèmes de refroidissement qui gênaient la voiture à l'époque en mettant au point un système séparé pour le bloc et la culasse. Le propriétaire actuel a fait l'acquisition de cette voiture en 2015 et, depuis, il a pris part à de nombreuses épreuves historiques dont Le Mans Classic, la Rolex Monterey Motorsport Reunion et l'Oldtimer Grand Prix au Nürburgring. Au cours des années 2016 et 2017, quelque 80 000 CHF ont été dépensés chez le spécialiste de la marque See-Garage Portmann AG. De plus, il est important de noter que cette 924 GTR est engagée et acceptée au Mans Classic 2018 où elle pourra être pilotée par son prochain propriétaire, ce qui en fait une acquisition vraiment excitante et un superbe moyen de prendre part à l'un des évènements historiques les plus prestigieux qui soient.

Cette voiture présente une carrière en compétition exceptionnellement longue, avec plusieurs participations à Sebring et Daytona qui constituent les épreuves d'endurance américaines les plus illustres, ainsi qu'en compétition historique jusqu'à nos jours. Offrant aujourd'hui une présentation immaculée, elle est préparée de façon impeccable pour participer aux très nombreux évènements historiques auxquels elle est éligible.


Addendum

Please note that contrary to the printed catalogue this vehicle will be offered with Form 13.20 A and is not EU taxes paid

Please kindly note this lot has entered the EU for this sale under a temporary import. The successful bidder must arrange for the bond to be cancelled either by exporting the lot outside of the EU on an approved Bill of Lading with supporting customs documentation or by paying the applicable VAT and import duties to have the lot remain in the EU.

Veuillez noter que, contrairement aux indications du catalogue papier, ce véhicule sera vendu avec un imprimé 13.20 A et n'est pas dédouané pour l'UE.

Veuillez noter que ce lot est entrée en Union Européenne pour cette vente sous le régime de l'importation temporaire. L'adjudicataire doit lever ce régime soit en exportant le lot en dehors de l'Union Européenne sur production d'un connaissement approuvé et accompagné des documents douaniers le concernant, soit en payant les droits de douanes et la TVA applicables si le lot doit rester dans l'UE.


Suggested lots

6 - 7 March 2020

Amelia Island

The Ritz-Carlton, Amelia Island, Florida

RM | SOTHEBY'S

20 - 21 March 2020

Palm Beach

Palm Beach International Raceway, Jupiter, Florida

RM | AUCTIONS