1962 Aston Martin DB4 Series IV

€475.000 - €525.000

RM | Sotheby's - MONACO 2018


Chassis No.
Engine No.
DB4/869/R
370/877

Documents: Belgian Certificat d'ImmatriculationDocuments: Belgian Certificat d'Immatriculation

  • Desirable fourth-series DB4
  • Impressive history file with over 50 years of documentation
  • Original engine correctly upgraded to 4.2-litre specifications

The DB4 marked a significant development for Aston Martin; a sleek, Italian-styled GT with a Tadek Marek-designed engine, demand was instantaneous. Throughout the five-year production run, modifications to the model resulted in aficionados separating the models into five series.

Offered here is one of the more desirable Series IVs. As seen in DB4/869/R, the Series IV maintained the new Harold Beech-designed rigid steel platform and Touring of Milan Superleggera construction process, with hand-formed aluminium alloy panels wrapped over small-diameter steel tubing. Marking a forward-looking change, the former ‘egg-crate’ grille was replaced by a barred type – setting the scene for the famous grilles of the DB5 and DB6. One of the particular benefits of a later-model DB4 is the much-needed oil cooler, easily spotted by the intake under the front bumper, as the early models tended to overheat quickly.

As with most Series IVs, chassis DB4/869/R was fitted with the standard Tadek Marek engine and twin SU carburettors; it has since been upgraded to the more desirable 4.2-litre engine. The original build sheet for this vehicle notes that it was ordered with the optional overdrive gearbox before being sent to Mr D.A. Smith of Leeds, though by 1965, the car had passed to Mr Ripley of Newcastle upon Tyne. Mr Ripley kept careful records of his time with the DB4 – the history file contains invoices, MOTs and insurance documents. During his time with the car, Mr Ripley had several services carried out and fitted a new steering rack supplied by H.W. Owen.

A letter in the file suggests that Mr Ripley considered selling the Aston Martin to the factory, however by 1981 it was in the possession of Mr Adrian Blyth of Surrey, a well-known Aston Martin owner, who had some work done to the interior. Passing to a subsequent owner, a former employee of Aston Martin Works, DB4/869/R underwent a full restoration of its bodywork. After a full underside cleaning, the chassis was painted inside and out in anti-rust paint. New suspension brackets, springs and brakes were fitted to ensure a perfect ride. After stripping the vehicle to bare metal, small imperfections in the aluminium body were repaired before a respray in the attractive Aston Martin Racing Green as seen today.

In the last eight years, DB4/869/R has been driven under 2,000 miles and has been taken out only on the nicest of days. The current owner remarks that the steering yields easily and the gearbox is supple, and overheating has never been a problem. A perfect Aston Martin for the gentleman driver, this DB4 Series IV comes with a full history file complete with original brochures and instruction manuals. The DB4 should be considered one of the most influential automotive designs of the 20th century, setting the standard for style and performance in subsequent Aston Martin models, which continues to this day.


• Désirable DB4 quatrième série

• Dossier historique impressionnant, avec plus de 50 ans de documentation

• Moteur d'origine modifié correctement aux spécifications 4,2 litres

La DB4 représentait une évolution significative pour Aston Martin ; ce coupé GT de style italien, avec un moteur mis au point par Tadek Marek, recevait un accueil enthousiaste. Pendant les cinq ans de production, les améliorations apportées au modèle ont amené les spécialistes à distinguer les versions en cinq séries distinctes.

La voiture que nous proposons ici est une désirable Série IV, n° de série DB4/869/R. Comme elle en témoigne, cette version reprenait la nouvelle plateforme en acier conçue par Harold Beech, avec une carrosserie constituée de panneaux en aluminium posés sur une structure en minces tubes d'acier, selon la méthode Superleggera définie par Touring, le carrossier de Milan. Pour marquer l'évolution, la précédente calandre grillagée laissait place à des barrettes horizontales, formule qui sera reprise sur les DB5 et DB6. Un des avantages des dernières séries de DB4 est la présence d'un précieux radiateur d'huile, facilement identifiable à la prise d'air située sous le pare-chocs avant. En effet, les premières versions avaient facilement tendance à chauffer.

Comme la plupart des Série IV, cette voiture était équipée du moteur Tadek Marek standard à carburateurs SU ; depuis, elle a reçu le plus désirable moteur 4,2 litres. La fiche de fabrication d'origine de cette voiture indique qu'elle a été commandée avec la boîte de vitesses avec overdrive en option avant d'être remise à M. D.A. Smith, de Leeds. En 1965, elle passait dans le giron de M. Ripley, de Newcastle-upon-Tyne. Celui-ci conservait un historique de la DB4 avec factures, rapports de contrôle technique et documents d'assurance. Pendant cette période, M. Ripley faisait faire plusieurs révisions et demandait la pose d'une crémaillère de direction neuve fournie par H.W. Owen.

Le dossier contient un courrier qui laisse entendre que M. Ripley a envisagé de vendre l'Aston Martin à l'usine mais, en 1981, elle était en possession d'Adrian Blyth, du Surrey. Ce collectionneur d'Aston Martin bien connu a fait effectuer quelques travaux dans l'habitacle. Entre les mains de son propriétaire suivant, ancien employé de l'usine Aston Martin, DB4/869/R a fait l'objet d'une restauration de carrosserie complète. Après un nettoyage complet des soubassements, le châssis a été traité et repeint avec un produit antirouille. Des supports de suspension, ressorts et freins neufs ont été installés pour assurer un comportement parfait. Après un décapage jusqu'au métal nu, de petites imperfections de carrosserie ont été rectifiées avant que l'ensemble ne soit repeint dans la séduisante couleur "Aston Martin Racing Green" que la voiture porte encore aujourd'hui.

Au cours des huit dernières années, DB4/869/R a couvert moins de 3 200 km et n'a roulé que par beau temps. Le propriétaire actuel souligne que la direction est facile et la boîte de vitesses douce, et que le moteur n'a jamais montré de tendance à chauffer. Parfaite Aston Martin pour le "gentleman driver", cette DB4 Série IV est accompagnée d'un dossier historique complet avec catalogues et manuels d'instruction d'origine. La DB4 devrait être considérée comme une des voitures les plus importantes du XXe siècle, car elle a établi le standard de style et de performances de toutes les Aston Martin qui ont suivi, et qui est encore une référence aujourd'hui.


Addendum

Please note that this DB4 still retains its original engine, albeit upgraded to 4.2 specifications.

Veuillez noter que cette DB4 est équipée de son moteur d'origine, mais modifié aux spécifications 4,2 litres.


Lot Number
194

Suggested lots

Monterey.jpg

24 - 25 August 2018

Monterey

Monterey Conference Center, Monterey, California

RM | SOTHEBY'S

Go To Auction
DCIM\100MEDIA\DJI_0035.JPG

30 August - 2 September 2018

Auburn Fall

Auburn Auction Park, Auburn, Indiana

RM | AUCTIONS

Go To Auction
;