language

1960 Jaguar XK 150 3.8 Roadster

€290,000 - €340,000

Lot Location: Monte Carlo, Monaco

RM | Sotheby's - MONACO 12 MAY 2018


Chassis No.
Engine No.
S 832171 DN
VA 2265-8

Documents: Croatian Vehicle Registration Certificate

  • The second-to-last known surviving XK 150 Roadster
  • One of just 36 XK 150 3.8 LHD Roadsters built
  • Fully restored, with original engine, special equipment and desirable optional overdrive
  • Long-term ownership in the southern U.S.
  • The second-to-last known surviving XK 150 Roadster
  • One of just 36 XK 150 3.8 LHD Roadsters built
  • Fully restored, with original engine, special equipment and desirable optional overdrive
  • Long-term ownership in the southern U.S.

Introduced in mid-1957 as Jaguar’s response to the growing U.S. demand for more comfortable and refined sports cars, the XK 150 was the final iteration of Jaguar’s XK-series. It featured higher front fenders, a wider grille, a curved one-piece windshield and, perhaps most significant, Dunlop disc brakes at all four wheels. Jaguar was justifiably proud, as it became the first manufacturer to offer four-wheel disc brakes on a series-production car.

Initially offered in fixed head and drophead coupé versions, a Roadster arrived in March 1958. The XK 150 proved to be the most popular XK of all, with nearly 9,400 built until 1961, of which roughly 75 percent were exported. Amongst the rarest variants are the 36 left-hand-drive 3.8 Roadster models, of which just 36 left-hand-drive cars were built.

A very late-production example, the second-to-last XK 150 3.8 Roadster known to survive and the fourth-to-last XK 150 Roadster completed, is without question the ultimate expression of performance of Jaguar’s renowned XK-series, as it incorporated virtually every development and improvement that had been discovered in over a decade of production. Most important is the added horsepower and performance of the venerable Jaguar 3.8-liter straight-six, along with Special Equipment and optional ($165.00) Laycock de Normanville overdrive, which makes for comfortable highway cruising.

Completed in November 1960, this car spent much of its life in the Southwestern U.S., with one former owner, Alan Cruce, a Texas-based Air Force veteran, retaining the car for more than 23 years. Lured by the sound of the 3.8-litre engine, he enjoyed this car for only a short time before departing to undertake pilot training, from which point this XK 150 was rarely used. After years of dormancy, the car was purchased by its current owner and shipped back across the pond, where it was completely restored to the excellent standard in which it is currently presented.

This is a very rare opportunity to acquire a lovely XK 150 3.8 Roadster, with a matching-numbers engine and with Special Equipment and factory overdrive. With just 36 cars built in this configuration, it is an excellent example of one of the rarest variants of the Jaguar XK line and holds a special place in Jaguar history.

• Avant-dernière XK 150 Roadster survivante connue

• Seulement 36 exemplaires de XK 150 3.8 Roadster à conduite à gauche produits

• Complètement restaurée, avec moteur d'origine, "Special Equipement" et désirable option overdrive

• Longtemps entre les mains d'un même propriétaire, au sud des États-Unis

Présentée par Jaguar au milieu de 1957 en réponse à la demande américaine grandissante pour des voitures de sport plus confortables et raffinées, la XK 150 était l'ultime évolution de la série des XK. Elle comportait des ailes avant plus hautes, une calandre plus large, un pare-brise galbé d'une seule pièce et, ce qui est peut-être plus important encore, des freins à disques sur les quatre roues. Étant le premier constructeur à proposer quatre disques sur une voiture de série, Jaguar était à juste titre fier de son nouveau modèle.

Ne comportant d'abord qu'un coupé et un cabriolet, la gamme XK 150 s'est enrichie en mars 1958 d'une version Roadster. Avec presque 9 400 exemplaires fabriqués jusqu'en 1961, la XK 150 s'est révélée la plus populaire de toutes les XK et sa production a été exportée à presque 75%. Parmi les versions les plus rares se trouvaient les 36 exemplaires de 3,8 litres Roadster à conduite à gauche.

La voiture que nous proposons est l'avant-dernière XK 150 3,8 litres des survivantes connues, et seules trois autres XK 150 Roadster ont vu le jour après elle. Cette voiture représente donc la quintessence des performances de la célèbre série XK, puisqu'elle est équipée de pratiquement toutes les améliorations qui ont été mises au point sur le modèle en plus de 10 ans de production. Elle dispose de la version la plus puissante du vénérable six-cylindres en ligne Jaguar 3,8 litres, ainsi que des options "Special Equipment" et overdrive Laycock de Normanville (facturé à l'époque 165 $), ce qui rend la conduite sur autoroute beaucoup plus agréable.

Sortie des ateliers en novembre 1960, cette voiture a passé une grande partie de son existence au sud des États-Unis ; un des anciens propriétaires, Alan Cruce, un vétéran de l'US Air Force basé au Texas, l'a même conservée pendant plus de 23 ans. Séduit par la sonorité du moteur 3,8 litres, il a profité de la voiture pendant un bref laps de temps avant d'être absorbé par son entraînement de pilote, si bien que la XK 150 a été ensuite rarement utilisée. Après quelques années quasiment sans sortir, elle a été achetée par son actuel propriétaire et rapatriée de l'autre côté de l'Atlantique, où elle a été complètement restaurée au niveau élevé qui correspond à sa présentation actuelle.

C'est une très rare opportunité de faire l'acquisition d'une belle XK 150 3.8 Roadster, avec moteur d'origine et options "Special Equipment" et overdrive. Avec seulement 36 voitures correspondant à cette configuration, c'est un excellent exemplaire de l'une des versions les plus rares de la gamme Jaguar XK et, en tant que tel, il occupe une place particulière dans l'histoire de la marque.

Suggested lots

RM | ONLINE ONLY

Open Roads, May

CONSIGNMENTS INVITED THROUGH 5 MAY
19 - 27 May 2021

RM | SOTHEBY'S

Amelia Island

REGISTER TO BID TODAY
22 May 2021