language

Monaco | Lot 109

1999 Qvale Mangusta

{{lr.item.text}}

{{x.text}}

€29,120 EUR | Sold

Monaco | Monte Carlo, Monaco

10 May 2014


Chassis No.
ZF498M00000010001
  • First production model, chassis 0001
  • As-new condition; one of less than 300 built
  • Single-family ownership, with approximately 3,000 kilometres
  • First production model, chassis 0001
  • As-new condition; one of less than 300 built
  • Single-family ownership, with approximately 3,000 kilometres

320 bhp, 4,601 cc DOHC Ford V-8 engine, five-speed BorgWarner T45 manual transmission, front and rear double-wishbone suspension, and four-wheel Brembo disc brakes. Wheelbase: 2,670 mm

320 bhp, 4,601 cc DOHC Ford V-8 engine, five-speed BorgWarner T45 manual transmission, front and rear double-wishbone suspension, and four-wheel Brembo disc brakes. Wheelbase: 2,670 mm

Inspired by the United Kingdom’s TVR, Alejandro de Tomasso teamed up with noted ex-Lamborghini and Maserati designer Marcello Gandini to create a new, bespoke coupé with a removable three-position fixed/targa/convertible roof, which was initially called the Biguà.

The coupé, powered by Ford Motor Company’s then-new modular 4.6-litre V-8 engine, rode on a chassis penned by former Formula One designer Enrique Scalabroni, and its high-tech resin transfer moulding body panels put the Biguà in the company of the Alfa Romeo SZ and Lotus Elan M100.

With volume in mind, de Tomaso teamed up with Maserati’s North American importer, Bruce Qvale (son of imported car legend Kjell Qvale), to sell the car in the United States. However, the two sides had a falling out that subsequently saw the sporty car renamed to Qvale Mangusta before it went on sale in 2000. Fewer than 300 examples were sold during the first years of the 21st century, and most of them wound up in North America.

However, Mangusta number 0001 remained in Italy with its original owners until now. This first Qvale Mangusta is resplendent in metallic red over beige leather, and it shows just over 3,000 kilometres from new. It is presented in essentially showroom condition and practically no wear is evident, which indicates that this first Mangusta has led a particularly sheltered life since it was delivered. It has been owned since new by a family deeply involved in the vintage Italian car industry, and it represents a particularly interesting bookend to Alejandro de Tomaso’s intriguing life with cars and his creations.

Moteur V-8 Ford, 4 601 cm3, 320 ch, 2 ACT par banc, boîte BorgWarner T45 manuelle cinq rapports, suspension avant et arrière à doubles triangles, freins Brembo à disques sur les quatre roues. Empattement: 2 670 mm.

  • Premier exemplaire de série, châssis 0001
  • État quasiment neuf ; moins de 300 exemplaires produits
  • Propriété d'une seule et même famille, environ 3 000 km parcourus

Inspiré par la TVR britannique, Alejandro de Tomaso s'est rapproché de Marcello Gandini, auteur fameux du dessin de plusieurs Lamborghini et Maserati, pour créer un nouveau coupé exclusif doté d'un toit amovible trois positions—fermé, targa, ouvert—initialement dénommé Biguà.

Animé par le nouveau moteur V-8 Ford modulaire de 4,6 litres, ce coupé reposait sur un châssis conçu par l'ingénieur de Formule 1 Enrique Scalabroni, et ses panneaux de carrosserie étaient moulés en RTM (Resin Transfer Moulding), une technologie de pointe utilisée sur l'Alfa Romeo SZ et la Lotus Elan M100.

Souhaitant une production importante, De Tomaso s'associait avec l'importateur Maserati en Amérique du Nord, Bruce Qvale (fils de Kjell Qvale, importateur légendaire), pour commercialiser la voiture aux États-Unis. Toutefois, les deux parties connaissaient par la suite un différend qui avait pour conséquence une modification du nom de ce coupé sportif, qui devenait Qvale Mangusta avant d'être lancé sur le marché, en 2000. Moins de 300 exemplaire ont été vendus au cours des premières années du XXIe siècle, la plupart en Amérique du Nord.

Cependant, la Mangusta numéro 0001 est restée jusqu'à maintenant en Italie, chez ses propriétaires d'origine. Cette première Qvale Mangusta est superbe dans sa teinte rouge métallisé avec intérieur en cuir beige, et son compteur n'affiche que 3 000 km d'origine. Elle se présente en état quasiment neuf et ne montre pratiquement pas d'usure, ce qui témoigne qu'elle a mené une existence particulièrement protégée depuis qu'elle a été livrée neuve. Elle est entre les mains d'une famille très impliquée dans le monde des voitures de collection en Italie, et correspond à une issue particulièrement intéressante pour la vie aventureuse et les créations d'Alejandro de Tomaso dans le domaine de l'automobile.

Suggested lots