1964 Austin-Healey 3000 Mk III BJ8 Works Rally Car

€340.000 - €450.000

RM | Sotheby's - PARIS 2017


Chassis No.
Engine No.
H-BJ8/27537
29K/RU/H2173

Documents: UK V5Documents: UK V5

  • Winner of the 1964 Spa-Sofia-Liège rally
  • One of three Works cars prepared by the factory for the 1964 season
  • One of five factory competition cars to win a major event
  • Former ownership of 35 years; offered for the first time in 12 years
  • Completely restored between 2009 and 2014
  • Owned and tended by well-known marque specialists
  • Ideal for vintage driving events and concours d’elegance worldwide

150 bhp 2,912 cc DOHC inline six-cylinder engine with triple Weber 45 DCOE carburettors, four-speed manual transmission, front independent suspension with coil springs, rear live axle with leaf springs, and four-wheel disc brakes. Wheelbase: 2,330 mm

Donald Healey forged a reputation during the 1950s and early ’60s for building sporting roadsters with competition capabilities. Proficient in chassis engineering, Healey entered relationships with various engine suppliers over the years, but none proved as successful as the famed collaboration with Austin that resulted in the Austin-Healey. The initial model, the 100, was powered by a 2.6-litre inline four-cylinder engine, and saw success at its Le Mans debut in 1953 with a 12th-overall finish.

Wildly popular with privateers and SCCA amateurs, the Austin-Healey was consistently developed and updated, eventually being powered by a 3-litre six-cylinder engine. As newer racing technology inevitably relegated the Healey to a lesser contender on major circuits, in 1964 the marque still had one major victory left in it.

This historically important 3000 Mk III is one of three examples that were prepared as works cars for the 1964 season. Like most of its competition brethren, this car was fitted with additional driving lights and finned air vents on the front fenders for improved brake cooling. Equipped with triple Weber carburettors, chassis number 27537 was registered as BMO 93B, and its very first event was the gruelling Spa-Sofia-Liège rally, one of the last remaining 94-hour endurance events, which was held from 25–29 August. The Healey squared off against a panoply of rally focused models like the Saab 96, Citroën DS 19, and the Ford Cortina GT, although other purebred sports cars were represented in Eugen Bohringer’s Mercedes-Benz 230 SL and Guy Sander’s Porsche 356 B Super 90.

Decorated with #3, the Healey was piloted by Finnish driver Rauno Aaltonen, with Tony Ambrose taking on navigational and co-driving duties. Ambrose penned a revealing account of the race in which he marvelled at Aaltonen’s skill in controlling the car through the gravelly surfaces that wound through parts of Bulgaria and the former Yugoslavia. He also shared that Aaltonen fatigued easily and repeatedly asked Ambrose to take over while he napped in the passenger seat!

The allocated time limitations for the 1964 Spa-Sofia-Liège were less demanding than past years because of road construction through parts of the Yugoslavian leg. Due to this more forgiving time allowance, 21 of the race’s 56 entrants were able to finish the event that year. Ambrose recounts his confusion in taking detours and nearly getting pelted with rocks from a controlled mining explosion along the route before they emerged victorious (though the other two team cars, ARX 92B and BRX 852B, retired early).

On 8 November, BMO 93B was entered by the factory at the R.A.C. Rally as #11, and the Morley brothers finished 21st (Timo Makinen finished 2nd in BRX 852B). Following the conclusion of the 1964 season, the BJ8 was sold to Pauline Mayman, another BMC driver who successfully raced Austin-Healeys. Ms Mayman was injured around this time in an unrelated race, and the car may have been campaigned to some degree by her husband, driver Lionel Mayman.

The Works Healey was later sold to John Gott, and he and Peter Smith customized it into a Modsports racer. After Mr Gott’s passing, the BJ8 was acquired from his estate around 1975 by Arthur Carter, a well-known collector of important Austin-Healeys who restored the car back to its original 1964 rally configuration. In summer 2002, the owner presented the Mk III at the Austin-Healey 50th anniversary celebration in Thruxton, where it was reunited with the other two team cars from the 1964 Liege Rally in a commemorative presentation. Mr Carter offered BMO 93B for sale in 2005, and it was then purchased by its current owner, the noted collector Mr Peter Livanos.

In 2009, Mr Livanos began a comprehensive refurbishment with JME Healey’s of Warwick, England. Some former mechanics and electricians of the BMC Motorsport Department came over to JME and worked partially on the car. The restoration was then completed by Orchard Restorations in East Sussex, as reflected by a file of invoices. Following the restoration work, Rally Preparation Services of Oxfordshire dialled in the mechanicals for touring use, and BMO 93B soon ran the 2011 Tour Britannia and the 2011 Gstaad Classic. Since 2014, the fine Healey has been maintained and further refreshed by marque expert Paul Woolmer, and it was presented at the 2014 NEC Motor Show in Birmingham, where the Austin-Healey Owners Club celebrated the 50th anniversary of the car’s momentous Liege victory with another reunion of all three team cars.

Now documented with a FIVA card (which will require renewal by the next caretaker) and an FIA-MIA technical passport that is valid until the end of 2020, this historically significant Austin-Healey is prepared for further rallying events or may be presented at important concours d’elegance. One of five Works Healeys to procure outright victories at major racing events, with excellent provenance, BMO 93B could crown any assembly of competition roadsters and would make a strong complement to any collection.


Six-cylindres en ligne, 2 912 cm3, 150 ch, trois carburateurs Weber 45 DCOE, transmission manuelle quatre rapports, suspension avant indépendante avec ressorts hélicoïdaux, pont arrière rigide avec ressorts semi-elliptiques, freins à disque sur les quatre roues. Empattement 2 330 mm.

• Victorieuse au rallye Spa-Sophia-Liège 1964

• Une des trois voitures d'usine préparées par le constructeur pour la saison 1964

• Une des cinq voitures d'usine ayant remporté une épreuve majeure

• A appartenu 35 ans à un même propriétaire ; proposée à la vente pour la première fois depuis 12 ans

• Complètement restaurée entre 2009 et 2014

• Utilisée et entretenue par des spécialistes réputés de la marque

• Idéale pour les évènements historiques et les concours d'élégance, dans le monde entier

Donald Healey s'est forgé dans les années 1950 et 1960 la réputation de produire des roadsters sportifs capables de briller en compétition. Bon connaisseur de la conception de châssis, Healey s'est adressé au fil des ans à plusieurs fournisseurs de moteurs mais c'est sa collaboration avec Austin qui s'est révélée la plus fructueuse, débouchant sur l'Austin-Healey. La version initiale, la 100, était équipée d'un quatre-cylindres 2,6 litres et rencontrait le succès en 1953 lors de sa première participation aux 24 Heures du Mans, en remportant la douzième place au classement général.

Extrêmement appréciée des pilotes privés et des amateurs de la SCCA, l'Austin-Healey était régulièrement améliorée, recevant ensuite un six-cylindres 3 litres. Alors que le progrès technique en matière de course automobile lui faisait progressivement perdre sa compétitivité sur les circuits, la marque remportait encore en 1964 une victoire majeure.

Cette 3000 Mk III est historiquement importante car il s'agit d'une des trois voitures qui ont été préparées par l'usine pour la saison 1964. Comme la plupart de ses sœurs de compétition, cette voiture était équipée de projecteurs additionnels et d'ouïes inclinées sur les ailes avant pour améliorer le refroidissement des freins. Dotée de trois carburateurs Weber, cette voiture portant le n° de châssis 27537 était immatriculée BMO 93B et la première compétition à laquelle elle participait était le rallye Spa-Sofia-Liège, une des dernières épreuves de 94 heures d'endurance, qui se déroulait du 25 au 29 août. L'Austin-Healey était alors confrontée à une ribambelle de voitures préparées pour le rallye, telles que Saab 96, Citroën DS 19 et Ford Cortina GT, mais aussi à des machines plus sportives comme la Mercedes-Benz 230 SL d'Eugen Bohringer ou la Porsche 356 B Super 90 de Guy Sander.

Affichant le 3 comme numéro de course, l'Austin-Healey était confiée au pilote finlandais Rauno Aaltonen, Tony Ambrose prenant le rôle de copilote et se chargeant de la navigation. Ambrose a écrit un passionnant récit de la course, dans lequel il s'émerveille de la capacité d'Aaltonen à se jouer des surfaces de terre auxquelles ils étaient confrontés dans certaines régions de Bulgarie ou de l'ancienne Yougoslavie. Il mentionne aussi qu'Aaltonen se fatiguait facilement et lui demandait régulièrement de prendre sa place dans le siège passager pour s'y assoupir !

Sur ce Spa-Sofia-Liège 1964, les temps de passage étaient moins exigeants que les années précédentes, à cause de travaux sur les routes de Yougoslavie. Grâce à cette situation plus indulgente, 21 des 56 partants parvenaient à rallier l'arrivée. Ambrose rappelle sa confusion pour contourner les obstacles, en étant à deux doigts de disparaître sous les roches projetées par une explosion provoquée par l'entreprise en charge des travaux routiers ! Finalement, ils remportaient la victoire (les deux autres voitures d'usine, ARX 92B et BRX 852B, avaient abandonné plus tôt).

Le 8 novembre, BMO 93B était engagée par l'usine au Rallye du RAC sous le numéro 11, et les frères Morley terminaient 21e (Timo Makinen remportait la deuxième place au volant de BRX 852B). A la fin de la saison 1964, la BJ8 était vendue à Pauline Mayman, elle aussi pilote BMC utilisant les Austin-Healey avec succès. Pauline Mayman se blessait à peu près à la même époque dans une compétition indéterminée, et il est possible que la voiture ait alors été utilisée par son époux, le pilote Lionel Mayman.

Cette Austin-Healey d'usine était ensuite cédée à John Gott qui, avec Peter Smith, la transformait en voiture de Modsports. Après le décès de M. Gott, la BJ8 était achetée en 1975 par Arthur Carter, collectionneur bien connu d'Austin-Healey importantes, qui la restaurait selon sa configuration rallye 1964. En été 2002, le propriétaire présentait la Mk III au cinquantième anniversaire Austin-Healey à Thruxton, où elle retrouvait les deux autres voitures d'usine du Rallye Spa-Sofia-Liège 1964 pour une présentation commémorative. En 2005, M. Carter proposait BMO 93B à la vente et elle était achetée par son actuel propriétaire, M. Peter Livanos.

En 2009, M. Livanos la confiait à JME Healey, de Warwick (Angleterre), pour commencer une remise en état complète. Quelques anciens mécanos et électriciens de BMC Motorsport Department sont alors venus chez JME pour travailler partiellement sur la voiture. La restauration était ensuite terminée chez Orchard Restorations, dans l'East Sussex, comme en témoigne un dossier de factures. A la suite des travaux de restauration, Rally Preparation Services, dans l'Oxfordshire, réglait la mécanique pour une utilisation touristique, ce qui permettait à BMO 93B de prendre part en 2011 au Tour Britannia et au Gstaad Classic. Depuis 2014, cette belle Healey a été révisée et entretenue par le spécialiste de la marque Paul Woolmer, et elle a été présentée au NEC Motor Show à Birmingham, où l'Austin-Healey Owners Club célébrait le 50e anniversaire de la mémorable victoire au rallye de Liège, en réunissant à nouveau les trois voitures d'usine.

Accompagnée d'une carte d'identité FIVA (qui devra être renouvelée par le prochain propriétaire), et d'un passeport technique FIA-MIA valable jusqu'à fin 2020, cette Austin-Healey dotée d'une histoire significative est prête à prendre part à tout rallye historique et peut aussi figurer dans d'importants concours d'élégance. Avec une excellente provenance et faisant partie des cinq Austin-Healey ayant remporté la victoire lors d'une épreuve sportive majeure, BMO 93B fera sensation dans toute réunion de roadsters de compétition et constituera un complément de choix à toute collection.


Addendum

Please note that during the car’s restoration, a replacement chassis was fitted. More information can be found in the car’s history file.

Veuillez noter qu'au cours de sa restauration, cette voiture a été équipée d'un châssis de remplacement. Des informations complémentaires sont disponibles dans le dossier historique de la voiture.


Lot Number
141

Suggested lots

Monterey.jpg

24 - 25 August 2018

Monterey

Monterey Conference Center, Monterey, California

RM | SOTHEBY'S

Go To Auction
DCIM\100MEDIA\DJI_0035.JPG

30 August - 2 September 2018

Auburn Fall

Auburn Auction Park, Auburn, Indiana

RM | AUCTIONS

Go To Auction