1982 Lancia 037 Stradale

Sold For €336.000

Inclusive of applicable buyer's fee.

RM | Sotheby's - PARIS 2015


Chassis No.
Engine No.
ZLA151AR0 00000045
232AR400125
  • Single owner from new; showing less than 14,000 kilometres
  • Unmodified, factory-original condition
  • Featured extensively in 037, Ultimo Mito
  • Accompanied by an original set of books, warranty card, and service book
  • Retains its original tool set, spare wheel, and jack

205 bhp, 1,995 cc DOHC supercharged inline four-cylinder engine with Bosch Kugelfisher fuel injection, five-speed manual transmission, front and rear independent double-wishbone suspension, and four-wheel Brembo/Abarth disc brakes. Wheelbase: 2,240 mm.

New FIA regulations instituted in 1980 spearheaded something of a rebirth for the World Rally Championship by allowing automakers to homologate a relatively small number of road going versions of their racing cars. Lancia turned to Abarth, which was now part of the Fiat-Lancia group, to create Project 037 as a replacement for the highly regarded Stratos HF. Expectations in Turin were so high that Pininfarina and Dallara were also called upon for their input.

Kevlar reinforced with fibreglass formed the 037’s race-bred body, itself designed to emulate the Beta-based Montecarlo/Scorpion. However, a lift of the bonnet and boot lids revealed a massive steel subframe, a solid indication that the 037 shared little more than its silhouette with any production model. Initially, the 037 Stradale featured a 205 hp, 2.0-litre supercharged four-cylinder based on the Fiat-Abarth 131 engine. A five-speed gearbox sent power from the mid-mounted motor to the rear wheels, which is an important footnote given the rally’s shift shortly thereafter to all-wheel drive.

Rally-prepped 037s debuted at Costa Smeralda in 1982, and the marque captured the constructors' title the next year, despite fierce competition from Audi’s vaunted Quattro system. Walter Röhrl and Markku Alen etched their names in motorsports history by being the last drivers to capture the constructors' title in a rear-wheel-drive rally car.

Chassis number 045, one of just two hundred seven homologated 037s built, including the initial pre-production models, has had just one owner from new. This 037 shows under 14,000 kilometres of light use and was properly maintained and cared for, as reflected by its essentially showroom-original condition. This car, archetypal of the 037, is swathed in gleaming red paint over a black competition-style interior. It is correct in every way, from the hand painted “45” under the front and rear bonnets to the original flashlight in the passenger side. The Lancia even includes its original Pirelli Cinturato P7 tyres that it wore when new. Unlike many 037 Stradales, this Lancia has not been modified for anything beyond road use and is surely one of the finest examples.

This Lancia is extensively featured in the Italian book on the model, 037, Ultimo Mito, and it is undoubtedly also one of the best-known examples of the ultimate rear-wheel-drive rally machine.


Moteur quatre-cylindres en ligne à compresseur, 1 995 cm3, 205 ch, deux ACT, injection Bosch Kugelfisher, boîte manuelle cinq rapports, suspension avant et arrière indépendante par doubles triangles, freins à disques Brembo/Abarth sur les quatre roues. Empattement: 2 240 mm

• Un seul propriétaire depuis l'origine, 14 000 km

• État d'origine non modifié

• Apparaît largement dans le livre de référence 037, Ultimo Mito

• Manuels d'origine, dont la carte de garantie et le carnet d'entretien

• Trousse à outil, roue de secours et cric d'origine

Le nouveau règlement FIA qui entrait en vigueur au début des années 1980 ouvrait une nouvelle porte au Championnat du monde des Rallyes en autorisant les constructeurs à homologuer leurs machines de compétition en produisant une quantité relativement limitée de versions route. Lancia s'est donc tourné vers Abarth, qui faisait dorénavant partie du groupe Fiat-Lancia, pour mettre au point le projet 037 en remplacement de la brillante Stratos HF. A Turin, les attentes étaient telles que Pininfarina et Dallara étaient également appelés pour participer au projet.

La coque de la 037 était en Kevlar renforcé avec de la fibre de verre, la voiture offrant une forme similaire à celle de la Beta Montecarlo. Mais sous le capot, il en allait tout autrement et l'on découvrait à l'arrière une structure tubulaire portant moteur et suspensions, ce qui prouvait que la 037 Stradale ne partageait guère plus que sa silhouette avec la version de série. Elle recevait au départ un quatre-cylindres 2 litres à compresseur dérivé du moteur de la Fiat 131 Abarth. La voiture était équipée d'une boîte cinq rapports transmettant le mouvement aux roues arrière, un point important compte tenu de l'évolution des voitures de rallye, peu après, vers une transmission intégrale.

Les 037 préparées pour la compétition ont débuté en 1982 au rallye Costa Smeralda, et la marque remportait l'année suivante le titre constructeur malgré la concurrence féroce des Audi Quattro. Walter Röhrl et Markku Alen ont donc inscrit leur nom dans l'histoire du sport automobile en étant les derniers pilotes à avoir remporté le titre mondial constructeur en rallye au volant d'une machine à deux roues motrices.

Le châssis n°045 fait partie des 207 exemplaires de Lancia 037 produits, y compris les modèles de présérie. Cette voiture n'a connu qu'un seul propriétaire depuis l'origine. Soigneusement entretenue, elle n'affiche que 14 000 km et a été utilisée avec respect, comme le montre son état d'origine exemplaire. Typique de la 037, elle affiche une peinture rouge mariée à un intérieur noir, style compétition. Cette voiture est correcte sous tous les angles, depuis le nombre « 45 » peint à la main sous les capots avant et arrière ce qui confirme que ce sont ceux d'origine, jusqu'à la lampe électrique d'origine placée côté passager. Cette Lancia 037 est même accompagnée des pneus Pirelli Cinturato P7 avec lesquelles elle a été livrée neuve. Contrairement à de nombreuses 037 Stradale, cette Lancia n'a jamais été modifiée pour autre chose qu'un usage routier, et elle correspond donc à l'un des plus beaux exemplaires disponibles.

Des photos de cette voiture ont été publiées très largement dans le livre sur le modèle, 037, Ultimo Mito ; cette Lancia est sans aucun doute un des exemplaires les plus connus de l'ultime machine de rallye à deux roues motrices.



Lot Number
155

Suggested lots

Monterey.jpg

24 - 25 August 2018

Monterey

Monterey Conference Center, Monterey, California

RM | SOTHEBY'S

Go To Auction
DCIM\100MEDIA\DJI_0035.JPG

30 August - 2 September 2018

Auburn Fall

Auburn Auction Park, Auburn, Indiana

RM | AUCTIONS

Go To Auction