FRENCH - RM AJOUTE PLUSIEURS FERRARI DE COMPÉTITION MAJEURES A SA VENTE PRESTIGIEUSE DE MONACO

Monaco

• RM Auctions a annoncé les dernières pièces ajoutées à la liste de lots qui seront proposés prochainement à Monaco, du 11 au 12 mai
• Le catalogue a été enrichi d'une liste exceptionnelle de pas moins de 22 Ferrari, qui couvrent 58 années de production
• Parmi les derniers modèles Ferrari ajoutés, une Ferrari 625 TRC Spider de 1957, une Ferrari 206 S Dino Spyder de 1966, une Ferrari 375 MM Spider de 1953 et une ancienne Ferrari F1-2000 de compétition datant de l'année 2000 ayant été pilotée par Michael Schumacher

LONDRES (5 avril 2012) – RM Auctions, la maison de vente aux enchères la plus importante du monde pour les automobiles de qualité qui attirent de nombreux investisseurs, a le plaisir d'annoncer une superbe sélection de nouvelles consignations de Ferrari qui seront mises en vente au cours de la vente organisée à Monaco, au Forum Grimaldi, du 11 au 12 mai. Prévue au cours de la même semaine que le Grand Prix de Monaco Historique, la vente de RM tant attendue a vu un nombre inédit de voitures de course historiques se joindre aux autres véhicules de route et de sport d'exception. Fidèle à sa position de leader mondial dans la mise aux enchères de Ferrari exceptionnelles, RM peut maintenant confirmer l'ajout d'un certain nombre de Ferrari à la vente, dont les pièces maîtresses seront l'une des deux Ferrari 625 TRC Spiders de 1957 ainsi qu'une extraordinaire Ferrari 206 S Dino Spyder de 1966, qui sera mise en vente pour le première fois depuis plus de 40 ans. Parmi les autres ajouts, il convient de citer une Ferrari 375 MM Spider de 1953 et une Formule 1 Ferrari de compétition ayant été pilotée par Michael Schumacher durant la saison 2000. Au total, ce sont pas moins de 22 modèles du constructeur au cheval cabré de Modène, couvrant 58 années de production, qui seront mis aux enchères en mai.

«Ce n'est que récemment que nous avons annoncé la mise en vente à Monaco d'une collection exceptionnelle de voitures de course, avec une sélection particulièrement superbe de voitures de compétition Ferrari et Alfa Romeo», a déclaré Max Girardo, Directeur général de RM Europe. «Aujourd'hui, nous avons le privilège de relever encore le niveau de cette incroyable vente avec la consignation d'une nouvelle série magnifique de véhicules de compétition Ferrari, qui sont individuellement parmi les modèles les plus rares et désirables produits au cours de l'histoire glorieuse du constructeur de Maranello».

Parmi les pièces clés de ces entrées récentes, il y a tout d'abord une Ferrari 625 TRC Scaglietti Spider de 1957, très convoitée, dont le numéro de châssis est 0680 MDTR. Modèle le plus rare parmi toutes les TR produites, la 0680 MDTR est l'une des deux seules 625 TRC d'usine et possède une longue histoire largement documentée de ses origines à nos jours. Elle fut acquise en 1957 par le célèbre pilote et homme d'affaires spécialisé dans l'automobile John von Neumann, qui devint l'un des membres fondateurs du California Sports Car Club et le distributeur officiel de la marque Ferrari pour la côte ouest des États-Unis. La 0680 a ainsi profité d'une carrière sur circuit jalonnée de succès aux mains de plusieurs pilotes, parmi lesquels Richie Ginther. Un essai réalisé en décembre 1957 par Road & Track témoigne de sa tenue de route et de sa maniabilité exceptionnelles par la phrase suivante : «…von Neumann et Ginther conviennent que c'est la Ferrari qui a la meilleure tenue de route sur un circuit».

Bien que la 0680 MDTR ait surtout été pilotée en Californie, ses deux premières sorties ont eu lieu en Europe, après que la voiture a été prélevée à l'usine Ferrari. La voiture a remporté sa première course en août 1957 lors du Grosser Bergpreis von Österreich de Gaisbergrennen, près de Salzbourg. Sa première sortie lors d'une compétition aux États-Unis eut lieu lors de la toute première course organisée sur le circuit de Laguna Seca, où elle arriva en deuxième position, suivie de neuf autres courses au cours de la même année 1957 et en 1958, entre autres à Pebble Beach, Pomona, Hawaï et Santa Barbara, pendant lesquelles M. von Neumann remporta deux victoires et fut présent sur trois podiums. Parmi les autres sorties mémorables en compétition, il convient de citer la course du 15 juin 1958 sur le circuit de Laguna Seca, où Richie Ginther pilota la 0680 MDTR jusqu'à la victoire.

Acquise par son propriétaire actuel en 1981, la 0680 MDTR a été entièrement restaurée durant les trente dernières années, pilotée fréquemment et exposée régulièrement lors d'événements prestigieux, dont deux présentations au fameux Pebble Beach Concours d’Elegance. En 1999, lors de la 25ème édition annuelle des courses automobiles historiques de Monterey, la 625 TRC a remporté le Prix Chopard pour la Présentation et la Performance. Le véhicule sera proposé à la vente lors de l'enchère de Monaco équipé de son moteur quatre cylindres 2,5 litres d'origine présentant le même numéro de série, ce qui représente une opportunité d'achat exclusive pour les collectionneurs avertis, (Estimation disponible sur demande).

«La 625 TRC est considérée par beaucoup comme l'une des plus belles Ferrari historiques», commente Shelby Myers, Directeur de RM Californie. «Fraîchement remise sur le marché et candidate idéale pour les événements les plus prestigieux du monde, cette vente représente une opportunité à ne pas manquer. «C'est un véritable honneur que nous fait le monsieur qui a été propriétaire de ce véhicule pendant si longtemps en nous permettant de le présenter à l'occasion de notre vente organisée à Monaco».

(Video: http://www.youtube.com/watch?v=0xeqkgcMQjA&feature=channel)

Une autre superbe Ferrari de compétition sera proposée à la vente, une Ferrari 206 S Dino Spyder de 1966 magnifiquement restaurée, dont le numéro de série est 006. Outre les modèles works de l'usine, la 006 est la troisième 206 S sur 18 modèles manufacturés. Initialement acquise par Maranello Concessionaires, qui est basé dans le comté de Surrey, en Angleterre, et dotée d'une finition Ferrari rouge de compétition ainsi que de la bande bleu caractéristique de Maranello Concessionaires, sa première compétition eut lieu à l'occasion du RAC Tourist Trophy sur le circuit d'Oulton Park, en Angleterre, avec à son volant le célèbre pilote Michael Parkes. En juin l'année suivante, la 006 débuta 12ème sur la grille de départ des 1000 kilomètres du Nürburgring, pilotée par le brillant duo de Richard Attwood et David Piper. Au vingt-huitième tour, le véhicule se trouvait à la cinquième place par catégorie et à la huitième place au classement général, avant de devoir abandonner la course à cause de difficultés techniques. Plus tard, la voiture participa au Grand Prix automobile de Grande-Bretagne sur le circuit de Brands Hatch, où Parkes la conduisit jusqu'à la sixième place au classement général et à la première place par catégorie.

En août 1967, Maranello Concessionaires vendit cette splendide Dino 206 S via Tore Bjurstrom, le concessionnaire Ferrari officiel de la Suède, à Gustaf Dieden, avant qu'elle ne passe aux mains d'un autre propriétaire suédois, qui la pilota sous le nom de Team Bam-Bam lors d'événements tels que les 1000 kilomètres du Nürburgring organisés par l'ADAC, avant d'être finalement rachetée par son propriétaire actuel en 1970. Aujourd'hui entièrement reconstruite et restaurée selon des normes strictes, avec un retour à son lieu de livraison original chez Maranello Concessionaires, le véhicule est certifié par le programme Ferrari Classiche et prêt à participer à des compétitions historiques ou à être exposé dans des concours prestigieux (Estimation : 2 200 000 € – 2 800 000 €).

«Pour beaucoup, la 206 S Dino symbolise la voiture de course parfaite des années 1960. Avec son design exceptionnel, ses proportions magnifiques et un palmarès de compétition qui s'étend sur de nombreuses années, la 006 est l'incarnation parfaite de la 206 S Dino, qui mérite que l'on s'y intéresse de près» ajoute Alex Classick, Spécialiste RM.

Le trio de voitures de course historiques Ferrari qui a récemment été confirmé pour la vente organisée par RM est complémenté par une superbe Ferrari 375 MM Spider de 1953, numéro de châssis 0362AM / 0374 AM. Il s'agit de la première 375 MM livrée par l'usine. Sa production fut achevée en décembre 1953 et elle fut livrée à son premier propriétaire en Argentine, où elle s'illustra dans une brillante carrière compétitive. Durant les saisons 1954 – 1957, cette 375 MM historique comptabilisa 18 podiums, 11 victoires et deux Argentine Sport Car Championships nationaux consécutifs en 1954 et 1955, respectivement. Une des victoires les plus mémorables fut remportée lors du championnat de tourisme Turismo Carretera en septembre 1954. Son deuxième propriétaire, Enrique Diaz Saenz Valiente, avait alors parcouru avec sa voiture de course les 1168 kilomètres aller-retour pour participer à cette course de 736 kilomètres et s'accapara la victoire avec une vitesse moyenne de 210 km/h. Son temps, trois heures, 28 minutes et 24 secondes, était plus court de 25 minutes que celui du participant suivant au Turismo Carretera, et sa vitesse excéda 275 km/h dans les lignes droites. Le véhicule quitta finalement l'Amérique du Sud au début des années 1980, puis passa entre les mains de plusieurs collectionneurs renommés, parmi lesquels le Comte Vittorio Zanon di Valgiurata, Yoshiho Matsuda et John McCaw. Au cours des dernières années, elle a participé avec succès à quelques uns des événements de tourisme les plus prestigieux du monde, dont deux Mille Miglia Storicas, quatre Monterey Historics et quatre Colorado Grand consécutifs entre 2008 et 2011. Parfait exemple de véhicule clé en main, c'est une voiture de tourisme d'exception, qui devrait attirer beaucoup d'attention lors de la prochaine vente de Monaco (Estimation : 3 300 000 € – 4 100 000 €).

(Video: http://www.youtube.com/watch?v=7B2DjejGpGA&feature=channel)

Les passionnés des succès plus récents de Ferrari en compétition auront l'opportunité unique d'acquérir une Formule 1 conduite par Michael Schumacher au firmament de sa carrière. Première Ferrari conçue entièrement dans la soufflerie de Maranello, la Ferrari F1-2000 de course, numéro de châssis 204, fut pilotée par le pilote légendaire allemand en 2000 lors du GP d'Autriche. Après la retraite du véhicule en 2001, elle fut conservée par le gérant de la Scuderia de l'époque, Jean Todt, avant d'être vendue à son propriétaire actuel en 2006. Entièrement certifiée par Ferrari et restaurée en 2008 par l'usine Ferrari pour fournir les meilleures performances possibles, cette voiture s'est vue équipée d'un nouveau moteur en 2009 et n'a parcouru que 400 km depuis. Elle est « prête pour la course » et sa mise en vente prochaine représente une opportunité fabuleuse d'acquérir une Formule 1 moderne, dont l'origine et la signification historique sont attestées (Estimation : 680 000 € – 850 000 €).

Les autres récents ajouts de Ferrari à la vente de RM organisée à Monaco comprennent :

• une Ferrari 225 Sport Spyder «Tuboscocca» de 1952, châssis 0192 ET, une des 12 Vignale Spyders produites (Est. 1 800 000 € – 2 200 000 €) ;
• une Ferrari FXX de 2006 qui n'a eu qu'un seul propriétaire, châssis 145766, qui est un magnifique exemple des véhicules ultra-performants et exclusifs produits par Ferrari, et qui a toujours été conservée dans le département Corse Clienti de l'usine Ferrari (Est. 1 300 000 € – 1 700 000 €) ;
• une Ferrari F40 Prototype/GT de 1987 qui a connu de nombreux succès ,châssis ZFFGJ34B000074047. C'est l'un des huit prototypes F40 et l'un des sept véhicules mis au niveau des spécifications F40 GT par Michelotto (Est. 700 000 € – 900 000 €) ;
• une Ferrari 250 GT Europa de 1955, châssis 0391 GT, qui est un exemple de référence de la première vraie voiture de série Ferrari, commandée neuve par un client célèbre de Ferrari, Pietro Barilla (Est. 520 000 € – 580 000 €) ;
• une Ferrari 166 Inter Coupé début 1949, châssis 015 S, une des 38 Inters produites entre 1948 et 1951, ayant participé au Salon international de l'automobile de Genève et au Concours d'élégance Villa d'Este en 1949 (Est. 395 000 € – 480 000 €) ;
• une Ferrari 250 GTE de 1963, magnifiquement présentée et restaurée professionnellement, châssis 4093GT (Est. 130 000 € – 160 000 €) ; et
• une Ferrari 599 GTB Fiorano de 2008 sensationnelle, numéro de châssis ZFFFD608000159049, ayant parcouru seulement 8 000 km et capable d'atteindre une vitesse supérieure à 330 km/h (Est. 80 000 € - 110 000 €) Pour obtenir plus de renseignements à propos de la vente organisée prochainement à Monaco, y compris une liste mise à jour des lots proposés à la vente, veuillez vous rendre sur www.rmauctions.com ou bien contacter la succursale de RM à Londres au +44 20 7851 7070.

A propos de RM Auctions
RM Auctions est la maison de vente aux enchères la plus importante du monde pour les automobiles de qualité. Forte de plus de 30 ans d'expérience dans le secteur de l’automobile de collection, RM propose une gamme de services intégrée verticalement qui s'étend de la restauration à la vente à l'amiable, en passant par les enchères, la planification successorale et les services financiers. La société bénéficie d'une équipe d'experts spécialisés dans l'automobile et d'une portée internationale, le tout pour fournir un service d'un niveau inégalé sur le marché mondiale de l'automobile de collection. Parmi les dix records de voitures les plus chères jamais vendues aux enchères, RM est fier d'en avoir vendu cinq. Le département restauration de RM s'est vu adresser des félicitations exceptionnelles en remportant les honneurs « Best of Show » lors des plus grands concours mondiaux. Pour de plus amples informations, visitez le site www.rmauctions.com